Topic Modeling : une nouvelle approche des insights consommateurs

La plupart des professionnels du marketing et des études ne peuvent pas suivre le rythme auquel les tendances de consommation émergent, s'installent et se démodent.

Auteur(s)
  • Mathieu Doiret Directeur de clientèle, Ipsos Knowledge Center
Get in touch

Pensez à l'industrie de la mode, par exemple : nous avions l'habitude d'attendre la semaine de la mode à New York, Paris et Milan pour découvrir ce qui était à la mode. Les magazines et leurs rédacteurs en chef très en vue étaient les "influenceurs" ultimes. Désormais, les utilisateurs des médias sociaux adoptent - et abandonnent - les tendances plus rapidement que les marques ne peuvent suivre.

Nous le constatons également dans le domaine de la santé et du bien-être. Les conversations en ligne sur la chlorophylle ont connu un pic en avril 2021, alors que de jeunes influenceurs vantaient les bienfaits des boissons et des masques pour la peau à base de chlorophylle liquide pour éliminer l'acné, prévenir le cancer et détoxifier la peau. Malgré les protestations des communautés scientifiques du secteur de la nutrition, les ventes de compléments alimentaires à base de chlorophylle et de chlorelle ont augmenté de 17 % en 2021, et les ventes d'eau à la chlorophylle ont connu une hausse vertigineuse de 356 % au cours de la même période.

Les médias sociaux et autres plateformes en ligne ont effectivement mis les consommateurs aux commandes. Non seulement ils utilisent internet pour partager des expériences de marque et des avis non sollicités sur les produits, mais ce sont aussi eux qui dictent les tendances (et développent même des innovations produits... nous en discuterons lors d'un prochain webinar). Cela a accru la pression sur les spécialistes du marketing et les des études chargés de suivre les consommateurs pour aller encore plus vite, anticiper les changements de comportement et repérer les tendances dès leur apparition.

Mais c'est également là que les approches traditionnelles de social listening montrent leurs limites. En effet, si elles permettent d'accéder à une véritable manne de données générées par les consommateurs, de nombreux professionnels se plaignent des efforts considérables à déployer pour en tirer les informations réellement utiles dont ils ont besoin, quand ils en ont besoin. C'est pourtant logique étant donné que l'objectif initial de l'écoute des conversations en ligne était non pas d'identifier de nouvelles idées, mais de suivre les réactions des consommateurs à une campagne, une marque ou une crise spécifique.

Dans un nouveau billet, Emma Huff, Content Marketing Manager chez Synthesio présente "Topic Modeling: a new tool to meet new needs". Notre innovation en matière de social intelligence repose sur plus de 5 ans de recherche pour transformer les données non structurées en insights exploitables. Voici comment :

Le Topic Modeling repose sur une approche bottom-up : plutôt que de prédéfinir les paramètres et les sujets d'une étude, vous dirigez le moteur d'IA vers un ensemble de données et vous le laissez analyser et classer les conversations en thèmes connexes. Cela vous permet de :

  1. répondre à des questions que vous ne saviez pas poser, et de
  2. détecter et identifier les "inconnues" dans la donnée sociale comme les tendances émergentes ou encore les besoins non satisfaits des consommateurs.

Pour en savoir plus sur le Topic Modeling et comment il peut vous aider à repérer les besoins non satisfaits, les tendances et les crises émergentes, et bien plus encore, retrouvez le billet complet d'Emma Huff ici et découvrez un rapide aperçu dans la vidéo ci-dessous.

Vous pouvez également contacter nos experts pour réserver une démonstration de nos outils et de cette approche.

Retrouvez le papier sur synthesio.com

 

Auteur(s)
  • Mathieu Doiret Directeur de clientèle, Ipsos Knowledge Center