La course aux voitures autonomes : le Canada moins enthousiaste que les autres pays du monde?

Si on ignore de manière précise de quoi l'avenir est fait, il est fort à parier que les voitures autonomes en feront partie d'une manière ou d'une autre. Qu'en pensent réellement les Canadiens? Comment voient-ils l'arrivée des voitures autonomes? C'est ce que nous vous proposons de découvrir dans cet article.

Auteur(s)

  • Sébastien Dallaire Directeur général, Québec
Get in touch

Lorsqu’on parle d’avancées technologiques, nul doute que l’arrivée des voitures autonomes suscite un très vif intérêt. Qu’on y voit une formidable avancée vers le futur ou un scénario de science-fiction, les articles à leur sujet ne manquent pas.

Mais comment le public canadien envisage l’arrivée des voitures autonomes? Se sent-il prêt à acheter et utiliser ce type de véhicules? Tout autant que les habitants des autres pays du globe?

Il semblerait bien que non. D’après une récente étude que nous avons menée auprès de 27 pays, l’opinion publique canadien semble bien différent de celui du reste du monde.

Les Canadiens sont les moins favorables à l’arrivée des voitures autonomes :

Les Canadiens sont les moins favorables à l’arrivée des voitures autonomes


La population canadienne n’est pas vraiment convaincue des avantages des voitures autonomes

Dans quelle mesure êtes-vous d’accord ou pas d’accord avec le fait que les voitures autonomes vont rendre la conduite…

La population canadienne n’est pas vraiment convaincue des avantages des voitures autonomes


… et semble la moins susceptible d’acheter / posséder une voiture autonome

Si vous désiriez utiliser une voiture autonome, quelle option parmi les suivantes vous correspondrait le mieux?

et semble la moins susceptible d’acheter / posséder une voiture autonome

Si les Canadiens devaient utiliser une voiture autonome, ce serait davantage pour le stationnement, les autoroutes et les longues distances :

En supposant que dans 10 ans, tous les véhicules de passagers seront équipés d’une technologie d’automatisation leur permettant d’être utilisés en mode « conduite automatique » en tout temps et en tout lieu, à quelle fréquence pensez-vous utiliser un véhicule en mode « conduite automatique » pour chacune des activités suivantes :

Si les Canadiens devaient utiliser une voiture autonome, ce serait davantage pour le stationnement, les autoroutes et les longues distances


Les Canadiens font davantage confiance aux gouvernements pour ce qui est de contrôler les voitures autonomes, là où les autres pays font confiance aux entreprises pour s’auto-contrôler :

À quelle entité, parmi les suivantes, faites-vous le plus confiance pour contrôler les voitures autonomes?

Les Canadiens font davantage confiance aux gouvernements pour ce qui est de contrôler les voitures autonomes, là où les autres pays font confiance aux entreprises pour s’auto-contrôler


Comme toute (r)évolution technologique, la population va devoir apprendre à vivre avec cette nouvelle réalité et les impacts qu’elle pourra engendrer. Car les changements ne seront pas uniquement liés à notre façon de conduire mais vont également impacter la manière dont nous vivons, dont nous magasinons, la façon dont nous occupons notre temps, etc. D’autres secteurs que le transport seront également touchés.

Téléchargez ce document pour consulter les détails de l’étude en anglais.

Avez-vous consulté notre dernière édition du magazine What The Future* ? Vous y trouverez tout un dossier sur les voitures autonomes et sur le futur de la mobilité.

 

*Chaque trimestre, à travers What the Future, GenPop d’Ipsos s’interroge sur différent aspects de notre économie : logement, mobilité, santé et alimentation. Nous interrogeons des experts à propos des grandes questions qu’ils se posent et qu’ils posent à leurs entreprises et industries. Nous réunissons par la suite les réponses et les données pour commencer à y répondre.

Télécharger

Auteur(s)

  • Sébastien Dallaire Directeur général, Québec