Baromètre politique Ipsos-Le Point : Emmanuel Macron comme Elisabeth Borne voient leurs côtes de popularité progresser

Pour cette mesure de rentrée, Emmanuel Macron voit sa côte progresser légèrement (+2points par rapport à juillet) pour se situer à 43% d’opinions favorables. Dans le même temps, la Première ministre Elisabeth Borne enregistre également une progression de sa côte d’opinion favorable (35%, +5 points par rapport à juillet).

Auteur(s)

  • Pierre Latrille Chargé d'études, Public Affairs
  • Mathieu Gallard Directeur d'Études, Public Affairs
Get in touch

Les côtes d’opinion favorable du président et de la Première ministre progressent pour cette rentrée 2022, poussées notamment par une amélioration de leur image auprès des sympathisants de droite

La côte de popularité d’Emmanuel Macron atteint 43% d’opinion favorable en septembre, soit une progression de 2 points par rapport à juillet. Si on observe donc une légère augmentation, le niveau de popularité du président est globalement assez stable depuis sa réélection. Le président n’avait en effet pas pu bénéficier d’un effet rebond dans l’opinion, mais sa côte reste à un niveau proche de celui enregistré depuis le début de l’année 2021.

Si la côte d’Emmanuel Macron reste forte auprès des sympathisants LREM (95%, stable), c’est surtout auprès des sympathisants des Républicains que sa progression est marquée (+15 points, avec 60% d’opinion favorables). Une majorité de sympathisants du parti de droite a donc maintenant une opinion favorable envers le président de la République, contrairement à ceux du Rassemblement national, qui lui restent très hostiles (18% d’opinions favorables). Emmanuel Macron progresse aussi auprès des sympathisants du PS (47%, +10 points), alors que sa popularité reste faible auprès des sympathisants LFI et PCF (21%, -3 points).

La personnalité comme l’action d’Elisabeth Borne semblent de mieux en mieux identifiées par les Français : seuls 17% n’ont pas d’opinion à propos de la Première ministre, en baisse de 8 points par rapport à juillet. Si elle bénéficie d’une hausse de sa côte d’opinion favorable (35%, + 5 points), on voit que la part de ceux ayant une opinion défavorable est aussi en progression (48%, +3 points).

Comme pour le président de la République, c’est auprès des sympathisants LR qu’Elisabeth Borne enregistre une forte hausse de sa côte d’opinion favorable (58%, +34 points) ainsi qu’auprès de ceux de LREM (81%, +10 points) alors qu’à l’inverse, elle voit sa côte baisser auprès des sympathisants PS (29%, -8 points).

Parmi les autres personnalités politiques, Edouard Philippe conserve la tête du classement, juste devant Marine Le Pen, première figure de l’opposition

Edouard Philippe reste la personnalité politique bénéficiant de la meilleure opinion favorable (49%, +2 points) devant Marine Le Pen (36%, -2 points) qui reste néanmoins la figure politique d’opposition bénéficiant de la meilleure côte d’opinion favorable, loin devant Jean-Luc Mélenchon (26%, -3 points).

Les deux principaux candidats à la présidence des Républicains, Eric Ciotti et Bruno Retailleau, ne bénéficient pas d’une côte d’opinion favorable très élevée auprès des Français : respectivement 21% et 13%. Cependant, lorsque l’on regarde auprès des sympathisants LR, on voit que celle d’Éric Ciotti est beaucoup plus importante et en forte progression (62%, +14 points) par rapport à celle de Bruno Retailleau (35%) qui souffre encore d’un certain déficit de notoriété.

Plusieurs membres du gouvernement conservent une côte plutôt élevée

Plusieurs membres du gouvernement apparaissent parmi les dix personnalités bénéficiant de la meilleure côte de popularité. Bruno Le Maire est celui qui demeure le mieux placé, à la troisième place avec 35% d’opinions favorables (stable).

Trois autres ministres figurent aussi dans le top 10 de cette rentrée, avec des côtes d’opinion favorables relativement stables : Olivier Veran (33%, -1 point), Gabriel Attal (31%, -1 point) et Gérald Darmanin (29%, +3 points). Le ministre de l’intérieur enregistre une nette progression à droite, sans doute en partie grâce à sa forte présence au cours de l’été.

Voir le baromètre de l'action politique Ipsos / Le Point depuis 1996 :

 


A propos de ce sondage

Enquête menée par Ipsos pour Le Point les 9 et 10 septembre 2022 auprès de 1001 personnes, constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Téléchargement

Auteur(s)

  • Pierre Latrille Chargé d'études, Public Affairs
  • Mathieu Gallard Directeur d'Études, Public Affairs

Plus de contenus sur Fonction & Services Publics

Société