Baromètre politique Ipsos-Le Point : un début d’année difficile pour Emmanuel Macron et son gouvernement

Dans un contexte difficile de crise sanitaire qui se poursuit, les cotes de popularité du président de la République (35%, -3 points) comme du Premier ministre (32%, -4 points) reculent légèrement. Une dynamique négative qui s’accompagne d’une baisse de la popularité de la plupart des membres du Gouvernement.

Auteur(s)

  • Mathieu Gallard Directeur d'Études, Public Affairs
  • Federico Vacas Directeur Adjoint du département Politique et Opinion - Public Affairs
Get in touch

La popularité du couple exécutif recule à nouveau

La cote de popularité d’Emmanuel Macron recule en ce mois de janvier : 35% des Français portent désormais un jugement positif son action, en recul de 3 points par rapport à décembre, quand 60% émettent au contraire un avis défavorable (+3 points). Ce recul est davantage marqué au sein des catégories populaires (-10 points chez les personnes vivant dans un ménage aux revenus modestes à 26%, -10 points chez les détenteurs d’un diplôme inférieur au baccalauréat à 29%), ainsi que chez les Français se disant proches des partis de l’opposition : -8 points chez les sympathisants de gauche (à 27%), -12 points chez les sympathisants LR-UDI (à 33%). A noter que pour le Président de la République, c’est le niveau de popularité le plus bas mesuré depuis février 2020 (30% de jugements positifs contre 63% de jugements négatifs à l’époque) et donc depuis le début de la crise sanitaire.


 

La tendance est similaire pour Jean Castex, qui perd 4 points de jugements positifs à 32%, et gagne autant en termes de jugements négatifs (à 61%). Après un léger rééquilibrage le mois dernier, la dynamique de dégradation de la popularité du Premier ministre se poursuit et il atteint son plus haut niveau de jugements défavorables depuis son entrée à Matignon.

Un mois de janvier difficile pour la plupart des membres du Gouvernement

Dans le même temps, la popularité de la plupart des membres du Gouvernement se dégrade significativement. Si Roselyne Bachelot reste la ministre la plus appréciée des Français, la proportion d’entre eux qui expriment une opinion favorable à son égard recule de 5 points pour s’établir à 41%. Plus bas dans le classement, Olivier Véran (-4 points à 32%), Éric Dupond-Moretti (-4 points à 26%), Jean-Michel Blanquer (-4 points à 25%) ou encore Marlène Schiappa (-7 points à 20%) sont aussi en nette baisse. A noter que ce recul généralisé est en grande partie lié à une dégradation de l’image des ministres parmi les sympathisants LREM.



 

Les seuls ministres à échapper à cette mauvaise passe sont Bruno Le Maire et Gérald Darmanin. Le ministre de l’économie ne recule que de 1 point, et avec 36% de popularité il est le deuxième membre du Gouvernement le plus apprécié, derrière sa collègue de la culture. Quant au ministre de l’intérieur, si avec 26% de popularité il se situe dans le milieu du classement, il reste stable par rapport au mois de janvier.

Voir le baromètre de l'action politique Ipsos / Le Point depuis 1996 :
 

 


Fiche technique : enquête menée par Ipsos pour Le Point les 22 et 23 janvier 2021 auprès de 1000 personnes, constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Téléchargement

Auteur(s)

  • Mathieu Gallard Directeur d'Études, Public Affairs
  • Federico Vacas Directeur Adjoint du département Politique et Opinion - Public Affairs

Plus de contenus sur Fonction & Services Publics

Société