Baromètre Politique : une rentrée politique favorable au couple exécutif

La vague de septembre du baromètre mensuel de popularité réalisé par Ipsos pour Le Point indique que le couple exécutif voit sa rentrée marquée par une hausse de la popularité du président de la République comme du Premier ministre. Ainsi Emmanuel Macron (36%, +5 points) comme Edouard Philippe (34%, +2 points) recueillent pour la première fois depuis l’été 2018 un jugement favorable de la part de plus d’un tiers des personnes interrogées.

Auteur(s)

  • Mathieu Gallard Directeur d'Études, Ipsos Public Affairs
  • Federico Vacas Directeur Adjoint du département Politique et Opinion - Public Affairs
Get in touch

La popularité du président de la République gagne 5 points et dépasse à nouveau celle du Premier ministre

Emmanuel Macron a largement profité de la pause estivale et de la rentrée de l’exécutif. Avec 36% de jugements favorables sur son action, le chef de l’Etat gagne 5 points par rapport à juillet et obtient son meilleur niveau depuis mai 2018 (37%), avant l’affaire Benalla et le mouvement des « Gilets Jaunes ». Ce niveau de popularité le situe sensiblement sous celui atteint par Nicolas Sarkozy à la même période de son quinquennat (46% en septembre 2009), mais aussi loin devant celui de François Hollande en septembre 2014 (13%). Dans le même temps, les opinions défavorables reculent de 5 points, même si elles restent largement majoritaires (59%).

Dans le détail, on constate que le président de la République bénéficie d’une forte hausse chez les moins de 35 ans (36%, +12 points), chez les cadres (58%, +12 points) où il repasse même la barre des 50% ainsi que chez les habitants de l’agglomération parisienne (29%, +11 points). Des progressions sans doute en partie liées à l’implication de l’exécutif sur les enjeux environnementaux au cours des dernières semaines, un enjeu qui préoccupe tout particulièrement les classes moyennes/supérieures jeunes et urbaines. La popularité d’Emmanuel Macron reste par ailleurs intacte parmi les sympathisants LREM (97% de jugements favorables, stable), et elle progresse aussi sensiblement chez les sympathisants PS (32%, +6 points) et dans une moindre mesure chez les proches de LR (40%, +3 points).

Si la popularité du Premier Ministre est moins forte que celle d’Emmanuel Macron (34%), elle continue cependant la progression continue initiée dès décembre 2018 avec une hausse de 2 points en septembre, contre 58% de jugements défavorables (-2 points). La popularité d’Edouard Philippe reste stable auprès des sympathisants LR (45%, -1 point) comme chez ceux du PS (35%, +1 point), deux catégories il recueille plus d’avis favorables qu’Emmanuel Macron. En revanche, les sympathisants LREM sont un peu moins enthousiastes à son égard (93%, +3 points).

François Hollande redevient la personnalité de gauche la plus appréciée

Le « top 5 » des personnalités testées dans le baromètre reste inchangé : Nicolas Hulot confirme sa position de personnalité politique préférée des Français (51%, +2 points), suivi par Jack Lang (39%, -2 points), Alain Juppé (35%, +1 point), Nicolas Sarkozy (34%, stable) et Jean-Yves Le Drian (32%, +1 point) qui reste ainsi de loin le membre du Gouvernement le plus populaire. En 13ème position du classement, il est suivi par Marlène Schiappa (25%, +4 points) qui ravit cette deuxième place au sein du Gouvernement à Bruno Le Maire (23%, -1 point). La Secrétaire d’Etat bénéficie sans doute de sa forte présence médiatique au cours des dernières semaines à l’occasion du Grenelle des violences conjugales et de la polémique sur les chants homophobes dans les stades de football.

François Hollande obtient 27% d’opinions favorables, en hausse de 2 points par rapport à juillet et de 4 points depuis juin. L’ancien président de la République entre dans le « top 10 » et devient ainsi la personnalité politique de gauche la plus populaire du baromètre, devant Martine Aubry (26%, -1 point), Ségolène Royal (26%, -2 points) et Bernard Cazeneuve (25%, -1 point). Il se situe même en 3ème position du classement chez les sympathisants PS avec 64% d’opinions favorables.

Voir le baromètre de l'action politique Ipsos / Le Point depuis 1996 :

 

Fiche technique :
Enquête réalisée par Ipsos pour Le Point auprès de 1009 personnes interrogées les 13 et 14 septembre 2019 et constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Téléchargement

Auteur(s)

  • Mathieu Gallard Directeur d'Études, Ipsos Public Affairs
  • Federico Vacas Directeur Adjoint du département Politique et Opinion - Public Affairs

Plus de contenus sur Fonction & Services Publics

Société