Un soutien fort pour l'accès à l'évaluation pour l’aide médicale à mourir pour ceux qui souffrent uniquement d'une maladie mentale grave

L'appui est composé de 34 % qui appuient fortement et de 48 % qui appuient quelque peu.

Auteur(s)
  • Lisa Byers Account Manager, Public Affairs
Get in touch

Une forte majorité (82 %) des Canadiens sont d'accord pour dire qu'avec les garanties appropriées en place, un adulte capable de donner un consentement éclairé devrait pouvoir demander une évaluation pour une aide médicale à mourir pour un trouble mental grave et résistant aux traitements pour lequel il éprouve des souffrances intolérables. L'appui est composé de 34 % qui appuient fortement et de 48 % qui appuient quelque peu.

Les jeunes Canadiens ont tendance à être plus favorables à cette politique : ceux âgés de 18 à 34 ans (87 %) affichent des niveaux d'accord plus élevés que ceux âgés de 35 à 54 ans (77 %). Fait intéressant, les personnes âgées de plus de 55 ans (41 %) sont plus susceptibles d'être tout à fait d'accord que celles âgées de 18 à 34 ans (29 %) et de 35 à 54 ans (32 %).

De plus, les résidents du Québec (91 %) sont plus susceptibles d'être d'accord avec le fait que les personnes souffrant uniquement d'un trouble mental grave peuvent avoir accès à l'évaluation MAID, comparativement aux résidents de l'Alberta (76 %), de l'Ontario (78 %) et du Canada atlantique (79 %).

À propos du sondage

Tels sont les résultats d'un sondage Ipsos réalisé pour le compte de Mourir dans la Dignité Canada en janvier 2023 concernant le soutien à l'aide médicale à mourir pour un trouble mental grave, résistant au traitement, pour lequel une personne éprouve des souffrances intolérables.

Le sondage a été réalisé du 19 au 24 janvier 2023, avant que le gouvernement n'annonce le 2 février son intention de retarder d'un an le site AMM pour les troubles mentaux.

Le sondage a été mené auprès de 1 000 Canadiens âgés de 18 ans et plus. Des quotas et des pondérations ont été utilisés pour s’assurer que la composition de l’échantillon reflète celle de la population canadienne selon les paramètres du recensement. La précision des sondages Ipsos en ligne est mesurée au moyen d’un intervalle de crédibilité. Dans le cas de ce sondage, les résultats sont précis à plus ou moins 3,5 points de pourcentage, 19 fois sur 20, si tous les Canadiens de 18 ans et plus avaient été sondés. L’intervalle de crédibilité sera plus important au sein des sous-groupes de la population. Toutes les enquêtes par sondage peuvent comporter des erreurs d’autres sources, y compris, mais sans s’y limiter, des erreurs de couverture et de mesure.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Sean Simpson

Vice-président senior, Affaires publiques Ipsos
[email protected]  

À propos d’Ipsos

Ipsos est la troisième plus grande firme mondiale d’études de marché. Présente dans 90 marchés, elle emploie plus de 18 000 personnes.

Ses professionnels des études de marché, ses analystes et ses scientifiques, tous curieux et passionnés, ont acquis des compétences multidisciplinaires uniques leur permettant de comprendre véritablement les gestes, les opinions et les motivations des citoyens, des consommateurs, des patients, des clients et des travailleurs, et d’offrir en la matière un éclairage précieux. Ses 75 solutions d’affaires sont utilisées par plus de 5 000 clients de partout dans le monde.

Fondée en France en 1975, Ipsos est inscrite sur Euronext Paris depuis le 1er juillet 1999. La société est inscrite à la SBF 120 et à l’indice Mid-60, et est admissible au Service de règlement différé (SRD).

Code ISIN : FR0000073298, Reuters ISOS.PA, Bloomberg IPS:FP

www.ipsos.com

Télécharger
Auteur(s)
  • Lisa Byers Account Manager, Public Affairs

D’autres connaissances sur Santé

Société