En quoi l’essor des technologies a-t-il changé le monde de la recherche qualitative ? Partie 1.

Première partie de notre dossier sur l’influence des innovations technologiques en recherche qualitative.

Auteur(s)

  • Christine Rolland Christine Rolland Directrice, Canada, Ipsos UU
Get in touch

Le monde de la recherche qualitative a beaucoup évolué au cours des dernières années en s’appropriant les innovations technologiques disponibles au fur et à mesure de leur développement. L’Internet, la webcam, les réseaux sociaux, les applications mobiles et maintenant le cloud sont des exemples variés d’innovations technologiques qui ont révolutionné le monde de la recherche qualitative.

Ces nouvelles méthodes de collecte de données peuvent parfois sembler déroutantes pour les personnes qui souhaitent trouver l’approche qualitative optimale pour répondre à leurs besoins d’affaires. Une question se pose alors : En quoi les innovations technologiques en recherche qualitative sont-elles pertinentes versus les approches qualitatives plus traditionnelles ? Pour y répondre, nous vous proposons de regarder certaines innovations en recherche qualitative. Dans cette première partie, nous nous pencherons plus spécifiquement sur les groupes de discussion en ligne.

Nous croyons que les groupes de discussion devraient être des conversations de groupes lors desquelles les participants établissent des liens entre eux et développent une compréhension de ce qui les unit ou les distingue autour d’une marque, d’une expérience, d’un produit, d’un service ou d’un point de contact. Les groupes de discussion sont donc tout-à-fait appropriés lorsqu’une interaction de groupe est souhaitable.

Ces séances n’ont pas besoin de se dérouler en salle avec miroir sans tain pour être efficaces. Elles peuvent se tenir in situ, c’est-à-dire en magasin ou dans un lieu public, ou se dérouler en ligne. Dans ce cas-ci, la technologie a pour avantage, entre autres, de réunir à moindre coût des participants plus difficiles à rejoindre en personne, dont les jeunes, ou des personnes géographiquement éloignées. Les groupes de discussion en ligne représentent aussi une économie de temps et d’argent pour les clients qui peuvent assister à distance sans frais supplémentaires.

Les groupes de discussion en ligne peuvent se faire via webcam (5 ou 6 personnes se retrouvant à un moment donné sur une plateforme électronique de type Skype pour discuter ensemble), ou par séance de clavardage (10 à 15 personnes réunies dans un chat room). Outre la plus grande confidentialité, l’avantage principal du clavardage est que chaque participant répond aux questions par écrit avant que la discussion ne soit ouverte à tous, ce qui permet d’éviter que se développe une pensée de groupe. En revanche, les groupes de discussion en ligne ne permettent pas de saisir le langage non-verbal des participations.

Si les groupes de discussion en salle ou en ligne sont appropriés pour encourager la créativité, générer ou tester des idées, ils sont moins appropriés pour l’exploration de sujets qui demandent une réflexion plus approfondie, pour les discussions autour de sujets plus sensibles, ou encore pour la narration d’expériences individuelles.

En effet, la capacité d’immersion dans la vie des participants qui permet de mieux comprendre la relation de proximité entre les consommateurs et les produits ou les marques, se trouve réduite lors de groupes de discussion, qu’ils soient en ligne ou en personne. Parfois les participants ont besoin de plus de temps pour structurer leurs réponses ou développer une compréhension plus approfondie de leurs propres comportements. Les approches en ligne asynchrones, sont des moyens très efficaces pour les sujets qui demandent une plus grande réflexivité de la part des participants.

Rendez-vous dans quelques semaines pour la suite de cette présentation où nous aborderons les approches en ligne asynchrones, dont les blogs et les journaux de bords, ainsi que les communautés en ligne et les forums de discussion!

Vous êtes intéressés à en savoir plus? Contactez notre équipe d’experts-chercheurs en recherche qualitative !

Votre contact Ipsos :
Christine Rolland
Directrice, Canada, Ipsos UU
+1 514 904-4328
christine.rolland@ipsos.com

Auteur(s)

  • Christine Rolland Christine Rolland Directrice, Canada, Ipsos UU

Société