Neuf Canadiens sur dix (92 %) veulent que le gouvernement assure la formation des pilotes militaires nationaux pour renforcer la souveraineté nationale

Les Canadiens se tournent vers l’intérieur pour mieux protéger la souveraineté et la croissance économique nationales, et cela s’étend aux acquisitions canadiennes en matière de défense et de sécurité

Auteur(s)

  • Sean Simpson Vice President, Public Affairs
Get in touch

Toronto (Ontario), le 20 septembre 2021 — Alors que la pandémie continue d’exercer des pressions, les Canadiens se tournent vers l’intérieur pour mieux protéger la souveraineté et la croissance économique nationales. Selon une récente étude menée par Ipsos, quatre Canadiens sur cinq (83 %) sont d’accord pour dire qu’il est prioritaire de conserver la capacité clé du Canada à former des pilotes militaires sous contrôle canadien. La souveraineté reste au premier plan dans l’esprit des Canadiens. En effet, la très grande majorité (92 %) est d’accord pour dire qu’il est essentiel pour la souveraineté et la sécurité nationales que le Canada continue de former ses propres pilotes militaires.

Les Canadiens veulent voir un réinvestissement national et un maintien de la souveraineté dans les acquisitions en matière de défense et de sécurité

Les Canadiens continuent d’appuyer fortement le réinvestissement dans l’économie canadienne : neuf sur dix (91 %) sont d’accord pour dire que lorsque le gouvernement canadien procède à des acquisitions majeures en matière de défense et de sécurité, l’achat de services et d’équipements auprès d’entreprises nationales devrait constituer une priorité.

« Acheter canadien » est également un facteur important pour la formation des pilotes militaires, trois Canadiens sur cinq (58 %) estimant que cela prévaut sur le coût. Cela dit, dans un contexte où les budgets se resserrent, deux Canadiens sur cinq (42 %) indiquent que ce qui importe le plus pour eux, c’est que le Canada recherche la solution la moins coûteuse pour la formation des pilotes militaires, peu importe que le fournisseur soit canadien ou étranger.

Les Canadiens sont divisés sur le statut de chef de file du Canada en matière de formation des pilotes militaires

Les Canadiens sont divisés quant au statut de chef de file du Canada en matière de formation des pilotes militaires. En ce qui concerne les réalisations du Canada dans ce domaine par rapport à d’autres pays, un Canadien sur dix (10 %) estime que le Canada est en avance, un tiers (31 %), qu’il est à égalité, et un sur cinq (22 %), qu’il est en retard. Cependant, une proportion importante de près de deux Canadiens sur cinq (37 %) ne sait tout simplement pas que le Canada figure au nombre des pays chefs de file en matière de formation de pilotes militaires.

Quatre Canadiens sur cinq (80 %) admettent qu’ils ne savaient pas que le Canada était un chef de file en matière de formation des pilotes militaires depuis la Seconde Guerre mondiale.

 

À propos de l’étude

Voilà quelques-uns des faits saillants d’un sondage réalisé par Ipsos du 10 au 12 août 2021, pour le compte de SkyAlyne. Dans le cadre de ce sondage, un échantillon de 1 000 Canadiens âgés de plus de 18 ans ont été interrogés. La pondération a ensuite été utilisée pour équilibrer les données démographiques afin de faire en sorte que la composition de l’échantillon reflète celle de la population adulte selon les données du recensement et de fournir des résultats destinés à reproduire l’univers de l’échantillon. La précision des sondages menés en ligne par Ipsos se mesure au moyen d’un intervalle de crédibilité. Dans ce cas, le sondage est précis à ±3,5 points de pourcentage, 19 fois sur 20, si tous les adultes canadiens avaient été sondés. L’intervalle de crédibilité sera plus large parmi les sous-ensembles de la population. Toutes les enquêtes par sondage et les sondages peuvent être sujets à des erreurs d’autres sources, y compris, mais sans s’y limiter, l’erreur de couverture et l’erreur de mesure.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Sean Simpson
Vice-président, Canada, Affaires publiques
+1 416 324-2002
[email protected]

 

À Propos d’Ipsos

Ipsos est la troisième plus grande compagnie d’études de marché dans le monde, étant présente dans 90 pays et employant plus de 18 000 personnes.

Nos équipes de professionnels, analystes et scientifiques passionnées ont bâti des domaines d’expertise multidisciplinaires qui fournissent à nos clients une compréhension réelle et approfondie des actions, opinions et motivations des citoyens, consommateurs, patients, clients ou employés. Nous servons plus de 5 000 clients dans le monde avec plus de 75 solutions d’affaires.

Fondée en France en 1975, Ipsos est coté en bourse à Euronext Paris depuis juillet 1999. La compagnie fait partie des index SFB 120 et Mid-60 et est éligible au Service de règlement différé (SRD).

ISIN code FR0000073298, Reuters ISOS.PA, Bloomberg IPS:FP

www.ipsos.com

Auteur(s)

  • Sean Simpson Vice President, Public Affairs

Société