She speaks Algeria : les 10 enseignements que vous devez connaître sur les femmes en Algérie

Les femmes constituent une des cibles des FMCG les plus recherchées au monde. Non seulement leur influence s'étend aux principales catégories, mais elles sont également les principales influenceuses des décisions d'achat liées au ménage.

She speaks Algeria : les 10 enseignements que vous devez connaître sur les femmes en Algérie

Leur importance en tant que cible de consommation et média est également évidente dans la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord). Pour apprécier le potentiel pouvant découler de la compréhension de cette cible dans la région Mena et en Algérie spécialement, Ipsos a lancé "She Speaks - Algeria".Il s’agit d’une étude syndiquée la plus complète de la région sur les femmes et dans la continuité des études réalisées sur plusieurs pays de la région MENA.. Elle scrute les attitudes, aspirations, modes de vie et comportements, des algériennes et fournit ainsi une compréhension holistique de cette cible et de son quotidien.

Ci-après les 10 enseignements déjà révélés par les études réalisées sur les autres pays de la région.

L'étude a révélé 10 enseignements majeurs sur les femmes dans la région MENA.

1) Les paniers des ménages est géré principalement par les femmes

Parmi les femmes chefs de ménage, huit femmes sur dix sont responsables des achats. Ce chiffre varie de 94% en Egypte à 46% en Irak, seul pays où ce chiffre est inférieur à la moitié.

2) Les femmes sont impliquées dans les décisions d'achat des ménages dans de nombreuses catégories

Les femmes, chefs de ménage, participent à la plupart des décisions d'achat :  96% des achats des produits de soins personnels,  93% des achats de produits d'alimentation et de boissons, 89% des achats des appareils ménagers et 88% des achats de meubles et accessoires.

3) Peu de femmes ont un revenu propre

Au Moyen-Orient, à peine 16% des femmes perçoivent un revenu de leur propre travail. 66% subsistent du revenu d'un membre du ménage. Ce chiffre atteint 83% en Iran et descend au plus bas au Koweït à 41%.

4) Leurs actes de choix sont motivés à parts équilibrées entre la recherche de la qualité et les bas prix

55% des femmes sont davantage axées sur le choix de la qualité ou sur une marque de confiance, tandis que 45% sont plus motivées par les prix bas, les offres ou les promotions.

Dans les pays riches du Golfe, la recherche de la qualité est le 1er facteur de choix : 66% en Arabie Saoudite choisissent un produit pour sa qualité que pour son prix, tandis qu’ailleurs, les motivations de choix sont plus équilibrés entre la qualité et le prix.

5) La fidélité à la marque chez les femmes est moyenne. Elles restent en même temps très alertes aux baisses de prix.

Exactement la moitié (50%) des femmes déclarent rester fidèles aux marques qu'elles connaissent. Cela dit, 57% sont toujours à la recherche des meilleures offres et 40% affirment qu’elles achètent toujours des choses qu’elles n'avaient pas programmé. 

6) Les femmes s'informent sur les produits avant de les acheter

53% affirment s'informer sur un produit avant de l'acheter. Les Iraniennes sont les plus avisées: 66% d'entre elles le font. Un peu plus du tiers (37%) des Jordaniennes font la même chose.

7) L’accès des femmes du Moyen-Orient à Internet est élevé

Au total, sept femmes sur dix (69%) ont accès à Internet.

99% au Koweït et 54% au Maroc. Dans la région, 86% des 69% des femmes ayant accès à Internet consomment principalement les réseaux sociaux. YouTube vient à la tête des déclarations (75%), Facebook (71%), Instagram (64%) et Snapchat (59%).

8) Les médias traditionnels restent toujours la 1ère source d’information des femmes

(74%) d’entre elles le déclarent. Les médias traditionnels sont leur principale source d'informations sur les produits ou les marques.

Ce chiffre est très faible au Koweït. En effet, 54% des femmes de ce pays ont comme 1ère source Internet.

Et chez les 18-24 dont 47% d’entre s’informent en priorité des plateformes en ligne.

 

9) Les femmes communiquent avec leurs marques préférées

La moitié (49%) ont déclaré avoir interagi avec leurs marques préférées. Dans les pays du Golfe, ce chiffre est beaucoup plus élevé que la moyenne, avec 79% aux Emirats, 72% au Koweït et 62% en Arabie Saoudite. L'interaction la plus courante consiste à aimer une marque sur Facebook (39%), suivie par la recommandation d'une marque à d'autres (39%).L.

10) Cependant, les femmes n’achètent pas en ligne

Malgré un accès Internet élevé, seulement 14% ont déjà acheté un produit en ligne : 25% aux Emirats ont déclaré l'avoir fait, contre seulement 3% des Égyptiennes. L’autre information, elles préfèrent payer en espèce leurs commandes passées en ligne pour des raisons de pratique et de fiabilité.