Royal Wedding : la royauté fait-elle toujours rêver ?

Le 19 mai prochain aura lieu le mariage royal entre le prince Harry et l’actrice Meghan Markle. A cette occasion, Ipsos s’est penché sur la manière dont est perçue la famille royale britannique à travers le monde et dévoile les résultats de son étude Global @dvisor, menée auprès de 28 pays. Si l’étude révèle qui sont les chouchous de la famille royale, elle met également en lumière une vision singulière de la monarchie constitutionnelle.

Chiffres et enseignements clés de l’étude :
 

  • Le prince Harry et la reine Elizabeth II sont les membres de la famille royale les plus appréciés en moyenne dans le monde (à égalité à 23%)
  • 64% des répondants déclarent peu s’intéresser aux nouvelles de la famille royale. 
  • Seuls 27% des répondants affirment s’intéresser au mariage du prince Harry avec Meghan Markle.
  • Pour 51% des répondants, la famille royale n’a aucun impact sur l’image qu’ils ont du Royaume-Uni.
  • 28% des répondants pensent que le passage d’un chef d’Etat élu à une monarchie constitutionnelle ne ferait aucune différence.

Le prince Harry et la Reine Elisabeth II, membres préférés de la famille royale

Après les funérailles de Lady Diana, le très médiatique mariage du prince William et de Kate Middleton ou encore la naissance de Louis il y a quelques semaines, c’est au tour du prince Harry d’être au cœur de l’actualité. Le Royal Wedding entre le Prince Harry et Meghan Markle ce samedi sera suivi par des centaines de millions de téléspectateurs à travers le monde.
L’occasion pour Ipsos de se pencher sur les membres préférés de la famille royale.  Il semble ainsi que le prince Harry jouit d’une vraie popularité : il est le membre de la famille royale le plus apprécié (23% de l’ensemble des sondés), à égalité avec la Reine Elisabeth II. Son frère, le prince William occupe quant à lui la 4e place du classement, avec 17% de répondants en sa faveur. Il est devancé par sa femme, la duchesse de Cambridge plus connue sous le nom de Kate Middleton, qui obtient la troisième place du podium (18%).
Très appréciée du grand public, la duchesse de Cambridge est largement préférée à la fiancée du prince Harry, l’actrice Meghan Markle (8%). A noter que la duchesse de Cornouailles, plus connue sous le nom de Camilla Parker Bowles, est quant à elle la moins populaire, et ne récolte que 2% des votes.
Tous les membres de la famille royale ont toutefois une réputation plutôt positive. Seul le prince Charles semble plus controversé : il collecte 25% d’opinion plutôt défavorable, contre 24% d’opinion positive.

La Reine Elisabeth II et le Prince Harry, membres de la famille royale préférés dans le monde
La Reine Elisabeth II et le Prince Harry, membres de la famille royale préférés dans le monde

 

En France, le prince William est le membre favori de la famille royale, devant la reine Elizabeth II (14%) et sa femme, la duchesse de Cambridge (13%). C’est d’ailleurs, le seul pays interrogé qui semble le préférer à ses autres membres.

Un mariage inégalement suivi

Malgré l’engouement autour du prochain mariage, l’étude révèle que 73% des Français déclarent peu s’intéresser aux nouvelles de la famille royale. L’Espagne (86%) et la Suède (84), toutes deux dotées de leurs propres monarchies constitutionnelles, se montrent les moins friandes d’informations relatives aux Windsor, loin derrière l’Inde et la Roumanie, où plus d’un répondant sur deux affirme s’intéresser aux nouvelles concernant la famille royale.
Globalement, le mariage princier intéresse plus d’une personne interrogée sur 4 (27%). Au Japon 12% des personnes interrogées suivront de près l’événement, ou encore 8% en Espagne. En tête des pays les plus enthousiastes, les pays du Commonwealth sont bien positionnés : l’Inde (54%), l’Afrique du Sud (49%), mais aussi l’Australie et le Canada (30%) suivront ainsi de près le mariage du Prince Harry.

Monarchie constitutionnelle ou République ?

Si les personnalités de la famille royale attirent une certaine sympathie, qu’en est-il du régime en lui-même ? Beaucoup semblent plutôt indifférents : passer d’un chef d’Etat élu à une monarchie constitutionnelle n’aurait ainsi aucune conséquence selon 42% des Serbes et 41% des Allemands qui ne voient eux aussi aucune différence dans un changement de régime.

Les Français indifférents face à un changement de régime ?

 

A l’inverse, abolir la monarchie en Grande-Bretagne « ne changerait rien », intégrant ainsi le tiercé de tête des pays à penser que cette révolution politique n’aurait pas d’impact, pour les Russes (51%) et les Chinois (47%). A noter qu’au Royaume-Uni, 46% des sujets de la Reine considèrent que « ce serait pire ».
L’existence de la famille royale ne change pas grand-chose non plus dans l’opinion des Français à l’égard du Royaume-Uni : ils sont 59% à affirmer que son existence n’impacte ni en bien ni en mal leur vision du pays. Elle consolide simplement l’idée que c’est un pays « traditionnel » pour 41% des Français interrogés. Pour d’autres, comme la République Sud-Africaine, le Brésil, l’Inde et la Roumanie, elle communique aussi une image de « puissance ».

Fiche technique Étude Ipsos Global @dvisor réalisée en ligne, du 23 mars au 6 avril 2018, auprès de 20 793 personnes âgées de 16 à 64 dans 28 pays : Afrique du Sud, Allemagne, Arabie Saoudite, Argentine, Australie, Belgique, Brésil, Canada, Chili, Chine, Colombie, Corée du Sud, Espagne, France, Hongrie, Inde, Israël, Italie, Japon, Malaisie, Mexique, Pérou, Pologne, Russie, Serbie, Suède, Turquie, UK et USA. 

Téléchargement

Société