Présidentielle 2022 : l'environnement, un enjeu désormais central aux yeux des électeurs

Alors que la primaire des écologistes vient de se conclure et dans l’attente de la COP26 et du Congrès des Républicains, la question de la place des enjeux environnementaux durant la campagne présidentielle et dans le choix des Français se pose. Dans ce contexte, le think tank Destin Commun a voulu savoir si la défense de l’environnement et de la nature sont réellement des sujets prioritaires aux yeux des Français. S’agit-il d’enjeux qui restent davantage associés à la gauche, ou sont-ils désormais plus transverses à l’ensemble des familles politiques ? Et quelles sont les attentes des électeurs de droite vis-à-vis de leurs responsables politiques dans ce domaine ? Destin Commun publie les résultats d’une étude d’opinion réalisée par Ipsos du 1er au 3 octobre 2021 auprès d’un échantillon de 999 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Auteur(s)

  • Mathieu Gallard Directeur d'Études, Public Affairs
Get in touch

Enseignements clés

De manière générale, la défense de l’environnement et de la nature est aujourd’hui devenue un enjeu majeur aux yeux des Français : il s’agit d’un thème important pour 93% d’entre eux, et même « très important » pour plus de la moitié (51%) de nos concitoyens. Si cette opinion est quasi-unanime chez les proches des partis de gauche, elle est aussi très forte à droite : 92% chez les sympathisants LR-UDI, 85% chez les proches du RN.

De plus, 68% des Français disent qu’ils tiendront compte des propositions des candidats en matière de défense de l’environnement pour faire leur choix de vote en 2022. C’est le cas à gauche, avec par exemple 66% pour les proches du PS, mais aussi très largement à droite pour 63% des sympathisants LR-UDI, 78% de ceux de LREM et du Modem, et 51% de ceux du RN.

Pour un quart des Français (24%), l’environnement sera même un aspect « très important » de leur décision électorale du printemps prochain. Aucun parti ne peut se permettre de prendre cet enjeu à la légère, puisqu’il sera « très important » pour près d’1/5ème des sympathisants LR-UDI (16%) ou RN (17%).

Pour 82% des Français, la défense de l’environnement et de la nature est une thématique qui doit concerner autant la gauche que la droite. C’est le cas de 81% des sympathisants de EELV, et de 89% des sympathisants LR et UDI. Seuls 12% des Français associent spécifiquement cet enjeu à la gauche, et 6% à la droite.

Les Français sont presque unanimes - 93% - pour considérer que les responsables politiques, quel que soit leur parti, devraient en faire davantage pour préserver l’environnement. Les électeurs de droite sont très majoritairement d’accord avec cette opinion : 90% chez les proches de LR et de l’UDI, et autant parmi les partisans du RN.

Malgré cette importance des enjeux environnementaux à leurs yeux, plus d’un Français sur trois (37%) juge que le parti ou la formation politique dont il se sent le plus proche ne prend pas suffisamment en compte les enjeux environnementaux. C’est particulièrement vrai des sympathisants PS (48%), LR-UDI (44%) et RN (46%). 

S’agissant des leviers considérés par les Français comme les plus efficaces pour faire face au réchauffement climatique, les Français placent en premier le changement du fonctionnement du système économique (50%), avant l’évolution des comportements des citoyens (34%) puis le développement d’innovations scientifiques (16%). Mais les sympathisants de droite accordent davantage d’importance au changement des comportements individuels alors que les proches des partis de gauche placent l’accent sur le changement de modèle économique.

Enfin, concernant la hausse du prix des hydrocarbures, près de 2 Français sur 3 (63%) pensent que celle-ci devrait nous inciter à plus d’investissement dans les énergies renouvelables produites en France et en Europe.

Découvrez l'étude
sur destincommun.fr

A propos de Destin Commun 

Destin Commun est un laboratoire d'idées et d'actions dont la mission est de lutter contre les phénomènes de polarisation qui fragilisent la démocratie et la cohésion sociale, en analysant les mécanismes de division et en dessinant des lignes de force susceptibles de rassembler les Français. Destin Commun travaille notamment sur la question de l’environnement comme sujet qui pourrait constituer un vecteur de rassemblement.  

 

Fiche technique : enquête Ipsos pour Destin Commun réalisée par internet du 1er au 3 octobre 2021 auprès d’un échantillon de 999 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. 

Auteur(s)

  • Mathieu Gallard Directeur d'Études, Public Affairs

Société