75 ans plus tard, commémorer la fin de la seconde guerre mondiale est toujours aussi important

Notre enquête menée dans 28 pays à l’occasion du soixante-quinzième anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale montre que 69% des Français sont attachés aux cérémonies qui commémorent la victoire des forces alliées sur l’Allemagne nazie, 14% de plus que la moyenne mondiale.

Auteur(s)

  • Yves Bardon Directeur du programme Flair, Ipsos Knowledge Centre
Get in touch

A l’échelle internationale, la seconde guerre mondiale a eu un effet direct sur la famille de très nombreux interviewés : 40% ont un parent ou un grand-parent qui était engagé dans l’armée à l’époque (47% en France), 21% ont perdu un membre de leur famille sur le champ de bataille (22% en France) et 15% ont à déplorer les morts causés par les massacres de masse, les bombardements ou les privations (13% en France).

La seconde guerre mondiale continue d’influencer la vie politique de leur pays pour 42% des interviewés des 28 pays, notamment à l’Est (67% en Pologne, 63% en Allemagne, 58% en Russie), en Grande-Bretagne (54%) et en Chine (64%). 44% des Français partagent ce point de vue.

En ce qui concerne le rôle de leur pays pendant le conflit, 52% seulement des Français s’en déclarent fiers ; c’est le score le plus faible des pays « vainqueurs », contre 83% des Russes, 80% des Britanniques, 78% des Ukrainiens et 73% des Américains. Comme hypothèses explicatives, on peut avancer des cours d’histoire fort peu triomphalistes avec Vichy, la collaboration, la rafle du Vel d’Hiv, l’effacement progressif du Général De Gaulle comme figure tutélaire et peut-être des cérémonies elles-mêmes beaucoup moins spectaculaires que les grandes parades héritées de l’ère soviétique dans d’autres pays. On notera que seuls 10% des Japonais et 7% des Allemands éprouvent un sentiment de fierté.


Fiche technique : enquête Ipsos Global Advisor menée du 20 mars au 3 avril 2020 auprès de 20 005 personnes dans 28 pays

Téléchargement

Auteur(s)

  • Yves Bardon Directeur du programme Flair, Ipsos Knowledge Centre

Société