INTENTION DE VOTE PRESIDENTIELLE

Les chiffres et résultats complets du sondage.

INTENTION DE VOTE PRESIDENTIELLE

INTENTION DE VOTE PRESIDENTIELLE : 1 er tour

Si le premier tour de l'élection présidentielle avait lieu dimanche prochain, quel serait le candidat pour lequel il y aurait le plus de chances que vous votiez si vous aviez le choix entre les candidats suivants ?

 
Certains d'aller voter, exprimés (1)
%
Evolution
Gérard SCHIVARDI
0,5
 
Arlette LAGUILLER
1,5
 
Olivier BESANCENOT
2
- 0,5
Marie-George BUFFET
2,5
 
José BOVE
1
- 0,5
Ségolène ROYAL
26
+ 1
Dominique VOYNET
1
 
Frédéric NIHOUS
0,5
 
Corrine LEPAGE
0,5
 
François BAYROU
19
 
Nicolas SARKOZY
32
 
Nicolas DUPONT-AIGNAN
0,5
 
Philippe de VILLIERS
0,5
 
Jean-Marie LE PEN
12,5
 
 
100
 

(1) 12 % des personnes certaines d'aller voter n'ont pas exprimé d'intention de vote.

 

INTENTION DE VOTE PRESIDENTIELLE : 2nd tour

Parlons maintenant du second tour de l'élection présidentielle. Si celui-ci avait lieu dimanche prochain, quel serait le candidat pour lequel il y aurait le plus de chances que vous votiez si vous aviez le choix entre les deux candidats suivants ?

 
Certains d'aller voter, exprimés (1)
%
Evolution
Ségolène ROYAL
46
+ 0,5
Nicolas SARKOZY
54
- 0,5
 
100
 

(1) 15 % des personnes certaines d'aller voter n'ont pas exprimé d'intention de vote.

 

LA FERMETE DU CHOIX DE VOTE AU 1er TOUR

Votre choix de vote est-il définitif ou peut-il encore changer ?

'Base : personnes certaines d'aller voter interrogées les 2, 3 et 5 mars

 
Choix définitif
%
Evolution
ENSEMBLE 
58
 
Intention de vote Ségolène Royal
68
- 3
Intention de vote François Bayrou
43
 
Intention de vote Nicolas Sarkozy
58
- 3
Intention de vote Jean-Marie Le Pen
67
+ 6

 


Fiche technique :

Enquête Ipsos / Dell diffusée par SFR et Le Point

1 255 personnes interrogées par téléphone les 2, 3 et 5 mars, constituant un échantillon national représentatif de la population inscrite sur les listes électorales. Méthode des quotas.

Les résultats des intentions de vote ne constituent pas un élément de prévision du résultat électoral mais donnent une indication significative du rapport de forces actuel. Ils doivent être lus en tenant compte des marges d’incertitude : plus ou moins 3 à 4 points pour les principaux candidats, plus ou moins 1 à 2 points pour les autres.