La photo, une passion française

Elle est à la fois fun, technique et sentimentale : la photographie n’a jamais autant fait partie de la vie des Français. C’est ce que montrent les derniers résultats du baromètre des pratiques photographiques des Français réalisé par Ipsos pour l’API*. Si la photo est toujours une pratique des grandes occasions (rendez-vous familiaux, vacances, voyages), la place grandissante qu’elle occupe dans la vie quotidienne est une tendance forte. Par passion, par amusement, et de plus en plus pour communiquer.

La photo, une passion française

L’appareil photo numérique, un équipement très largement répandu

71% des français déclarent posséder un appareil photo numérique au sein de leur foyer. Un taux d’équipement en progression de 2 points par rapport à 2012 et qui atteint un niveau comparable aux équipements électroniques les plus populaires (ordinateurs, …..).

La photo, une pratique devenue aujourd’hui souvent quasi quotidienne

Alors qu’en 2008 seulement 9 % des pratiquants utilisaient leur appareil tous les jours, ce sont 19% des pratiquants qui en font aujourd’hui quotidiennement et même 28% chez les 15-30 ans et 32% chez les femmes de 15-30 ans !

Toujours plus de photos réalisées

Si, les possesseurs d’appareil photo argentique ne réalisaient en moyenne qu’une centaine de photos par an, la technologie numérique a permis aux possesseurs d’appareils d’en réaliser de 1000 à 2000 photos par an selon le type d’équipement (compacts ou Reflex).

Aujourd’hui, avec l’avènement de nouveaux équipements de prise de vue comme les smartphones ou les tablettes, le nombre total de photos réalisées a encore augmenté de 20%. Pourtant la part des photos réalisées avec un appareil photo numérique traditionnel, reste très largement majoritaire (60 à 80% selon le mix d’équipements possédés).

Faire des photos… par passion

Alors que longtemps la fonction de la photo était très majoritairement limitée à la conservation de souvenirs, la réalisation de photo avec un appareil photo numérique est aujourd’hui devenue une véritable passion pour beaucoup de pratiquants : 46% parmi les 15-30 ans !  Cette passion pour la photo développe une attente enclore plus claire : 70% des 15-30 ans utilisent leur appareils photo numérique pour être assurés d’un haut niveau qualitatif de leurs photos… Un challenge particulièrement enthousiasmant pour les fabricants dont les efforts depuis 10 ans en R&D ont permis de proposer des appareils photos qui se jouent maintenant des situations de prises de vues les plus compliquées.

Ce lien passionnel pour la photo se retrouve dans l’engouement chez les amateurs pour les formations dédiées à la technique et la pratique photographique, afin de mieux maitriser les performances proposées par les fabricants. En effet, 53% des 15-30 ans se déclarent intéressés par ce type de formation (61% chez les possesseurs de reflex !). Ainsi, s’il apparait clairement que les plus jeunes découvrent la photo avec leur smartphone, l’attente pour un équipement plus qualitatif intervient très rapidement.

Faire des photos… pour s’amuser

La technologie numérique permettant facilement la retouche de ses photos, les Français sont devenus adeptes de nombreux logiciels et applications permettant de personnaliser leurs prises de vues. Quitte à s’éloigner quelque peu de la réalité photographiée, en y apportant une touche de créativité.

Faire des photos… pour communiquer

En 2013, 64% des 15-30 ans postent leurs photos sur les réseaux sociaux (35% des 31-65 ans) et 70% des 15-30 ans échangent leurs photos par MMS ou par mail. La photo est devenue en quelques années un outil pour communiquer. Si les smartphones ont été naturellement les pionniers dans ce domaine, l’attente des utilisateurs d’appareils photo est forte pour voir se développer rapidement les fonctionnalités liées à la connectivité au réseau.

Faire des photos… les conserver et en profiter

Parce que la valeur sentimentale d’une photo est forte, sa conservation est une problématique pour les Français. Si le support numérique s’est fortement banalisé, la dématérialisation du support fait craindre la perte de la photo (64% pour les photos stockées sur le cloud), voire même son détournement (78% des personnes interrogées craignent que quelqu’un accède à  leurs photos sans leur autorisation).

C’est pourquoi le tirage des photos sur papier reste populaire même s’il est naturellement fortement concurrencé par les supports numériques de stockage et de consultation. Une majorité de pratiquants (54%) ont réalisé eux-mêmes des tirages lors des six derniers mois, et 43% ont confié la réalisation de leurs tirages à des professionnels.

Les technologies numériques ont permis le développement d’une offre très large de nouveaux produits… papier. Ainsi 23% des pratiquants ont fait réaliser des livres photos au cours du premier semestre 2013.

*L’Association pour la Promotion de l’Image (API) rassemble, en France, l’ensemble des organisations représentatives des métiers de l’image : les fabricants de matériels et accessoires, la distribution et les photographes professionnels.

Chaque année depuis plus de 10 ans, l’API réalise avec IPSOS un baromètre qui offre un panorama complet des pratiques photographiques des français dans un contexte de profonde mutation technologique.

L’étude est réalisée sur un échantillon représentatif de 1000 pratiquants de photo numérique (sur des critères d’âge, de sexe, de région, de  taille d’agglomération, de taille du foyer, de CSP du chef de foyer)

Les données ont été recueillies en juillet 2013.



 

Société