Les Français et la Saint-Valentin

Combien de couples célèbrent aujourd’hui la Saint-Valentin en France ? Qui sont ceux qui la fêtent le plus ? Les personnes en couple se montrent-elles vraiment plus agréables le jour de la célébration des amoureux ? Comment les Français notent-ils leur conjoint sur sa capacité à lui exprimer ses sentiments ce jour là ? Les amoureux sont-ils vraiment imaginatifs pour savoir marquer le coup ? Savent-ils surprendre et faire lâcher prise à la personne de leur cœur ?

Auteur(s)

  • Etienne Mercier Directeur Opinion et Santé - Public Affairs
  • Emilie Rey-Coquais
Get in touch

Pour répondre à ces questions, Caprice des Dieux a réalisé avec Ipsos et CGI une enquête auprès d’un échantillon représentatif de 1 011 Français (dont 779 Français ayant un conjoint) âgés de 18 ans et plus, interrogés du 16 au 21 janvier 2013, via l’Access Panel Online d’Ipsos. Méthode des quotas Insee (sexe, âge, profession de la personne interrogée, région et catégorie d’agglomération).

L’enquête montre que dans un contexte économique et social très morose, la fête des amoureux fait de la résistance. Elle n’est pas passée de mode, bien au contraire. Près d’un Français sur deux ayant un conjoint avoue la célébrer d’une façon ou d’une autre le 14 février. A titre de comparaison, en 2012, seul un Belge sur cinq la célébrait. Par ailleurs, près de 7 Français sur 10 fêtant la Saint-Valentin affirment que ce jour là leur conjoint se montre plus agréable que d’habitude.

Un Français sur deux ayant un conjoint déclare célébrer la Saint-Valentin : une fête qui a un succès particulièrement fort au sein des jeunes couples

  • 49% des Français en couple déclarent fêter la Saint-Valentin avec leur conjoint d’une façon ou d’une autre. Près d’une personne sur quatre la célèbre même systématiquement (26%).
  • La « fête des amoureux » est un peu plus populaire auprès des jeunes (60% des moins de 35 ans). Il n’en reste pas moins vrai qu’au sein de la population des Français plus âgés, près d’un amoureux sur deux continuent de la célébrer (46% des 35 ans et plus).

Pour près de 7 Français sur 10 qui fêtent la Saint-Valentin, leur conjoint se montre plus agréable ce jour là que d’habitude. Et les autres ?

  • Pour la très grande majorité des couples qui disent la fêter, la Saint-Valentin est un jour où leur conjoint se montre plus agréable ce jour là que d’habitude (68%).
  • Pour un certain nombre, fêter la Saint-Valentin ne change pas vraiment grand chose dans leur vie amoureuse : leur conjoint se montre exactement comme il est d’habitude (28%).
  • Seuls 4% ont la malchance de vivre avec un conjoint grincheux qui se montre plus désagréable que d’habitude alors même qu’ils lui ont fêté la Saint-Valentin.

Le bulletin de note des amoureux pour la Saint-Valentin : « très satisfaisant » pour montrer leur amour et faire plaisir à l’autre

  • Les Français célébrant cette fête attribuent une note moyenne plutôt bonne à leur conjoint dans leur capacité à montrer qu’ils sont amoureux (note de 7,4 / 10) ou à faire plaisir à l’autre (note de 7,4 / 10) le jour de la Saint-Valentin. 
  • Les plus jeunes (moins de 35 ans) sont davantage conquis par leur conjoint dans ces deux domaines.

Mais les amoureux semblent aussi en demande de lâcher prise et d’un peu plus de folie

  • Dans un contexte de très forte morosité, 61% des Français vivant en couple disent avoir besoin de lâcher prise, de faire quelque chose d’imprévu et d’un peu fou mais dont ils disent avoir une énorme envie pour se faire du bien. 
  • C’est une attente qu’hommes et femmes semblent exprimer vis-à-vis de leurs conjoints : ils notent un peu moins bien leur conjoint en ce qui concerne  leur capacité à les surprendre (6,1/10) ou à leur faire lâcher-prise (6,1/10) le jour de la Saint-Valentin.

Auteur(s)

  • Etienne Mercier Directeur Opinion et Santé - Public Affairs
  • Emilie Rey-Coquais

Société