Mesure d'audience de la radio : la solution existe

La polémique suscitée par les récents résultats d'audience de Fun Radio relance le débat sur la méthode de mesure et sur sa fiabilité. Et pose une question plus large : dans un monde radicalement transformé par le digital, le temps n'est-il pas venu de repenser la façon de le mesurer ?

Mesure d'audience de la radio : la solution existe

Auteur(s)

  • Bruno Schmutz Directeur Général Adjoint, Ipsos Connect
Get in touch
“La mesure d’audience traditionnelle, bien adaptée aux habitudes d’écoute régulières du passé, est aujourd’hui déconnectée des usages”

La digitalisation des médias accroît massivement leur disponibilité, entrainant une démultiplication inédite des moments d’écoute, des lieux, des supports, des formats. Et donc des occasions. Aujourd’hui, la télévision se regarde aussi sur un smartphone, dans la rue. Mais comment l’évaluer ? Mesurer des sessions d’écoute plus nombreuses, mais aussi moins longues et parfois moins attentives soulève des problèmes techniques et méthodologiques majeurs.

La mesure d’audience traditionnelle - encore active dans presque tous les pays du monde, y compris en France - repose le plus souvent sur l’interrogation d’individus (« méthode déclarative »), invités à se remémorer leur comportement récent : « Avez-vous écouté la radio hier entre 13h30 et 13h45 ? Si oui, quelle station ?... ». Cette technique, bien adaptée aux habitudes d’écoute régulières du passé, est aujourd’hui déconnectée des usages. Personne n’est plus capable de restituer la multiplicité et la variété de ses contacts média, même de la veille.

Anticipant cette tendance, Ipsos a développé depuis bientôt dix ans « MediaCell », trouvant dans l'univers digital la solution au problème posé par le digital lui-même. MediaCell est une technologie révolutionnaire de mesure passive, personnelle et portée, qui enregistre automatiquement l’ensemble des sessions d’écoute d’un individu grâce à son smartphone. D’un côté, la station de radio encode son programme d’un signal inaudible ; de l’autre, le smartphone du panéliste, sur lequel l’appli MediaCell a été préalablement téléchargée, capte le signal émis par la radio écoutée.


“MediaCell saisit les usages en temps réel, sans plus faire appel à la mémoire des auditeurs, ce qui constitue une avancée méthodologique majeure”

Cette solution, qui saisit les usages en temps réel, sans plus faire appel à la mémoire des auditeurs, constitue une avancée méthodologique majeure, puisqu’elle permet de produire des résultats plus fiables et plus complets, plus rapides (niveau disponible en 24 heures) et beaucoup plus détaillés : audience par plateforme (Fm / web…), distinction temps réel / podcast…, lieu d’écoute (indoor/outdoor)…

Déployée dans plusieurs pays (dont le Royaume-Uni et l’Italie), cette technologie a connu depuis deux principaux prolongements :

  • Une extension à la mesure d’audience de tous les médias sonores (en particulier la télévision, et la vidéo en ligne…)
  • Un élargissement au-delà de la seule mesure d’audience, en combinant cette méthode passive à un recueil déclaratif de la satisfaction (« Avez-vous apprécié le programme ? ») ou de l’efficacité publicitaire (« Vous souvenez-vous de la publicité ? »).

"Link survey to data", ou le meilleur des deux mondes.

Auteur(s)

  • Bruno Schmutz Directeur Général Adjoint, Ipsos Connect

Plus de contenus sur Médias / Divertissement

Marques et médias