Enquête électorale française : l’attentisme prudent des Français à l’égard d’Emmanuel Macron

Pendant les dix-huit mois allant des élections régionales de décembre 2015 aux législatives de juin 2017, l’enquête électorale du Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof), réalisée par Ipsos / Sopra Steria en partenariat avec Le Monde, a interrogé un vaste panel de Français sur leur position politique et leurs attentes, sur le jugement qu’ils portaient sur les partis et les candidats, enfin sur leurs intentions de vote. Sept mois après l’élection d’Emmanuel Macron, le Cevipof a décidé de faire le point en auscultant le même panel. Sur les plus de 20 000 personnes sondées à l’origine, 12 875 sont restées fidèles et ont été réinterrogées entre le 21 et le 27 novembre. Cela constitue un échantillon toujours sans équivalent et permet de mesurer finement les évolutions récentes de l’opinion.

Enquête électorale française : l’attentisme prudent des Français à l’égard d’Emmanuel Macron

Auteur(s)

  • Federico Vacas Directeur Adjoint du département Politique et Opinion, Ipsos Public Affairs
Get in touch

Auteur(s)

  • Federico Vacas Directeur Adjoint du département Politique et Opinion, Ipsos Public Affairs

Plus de contenus sur Fonction & Services Publics

Société