Enquête électorale française - Vague 1 : Intentions de vote des Français aux élections régionales 2015

Cette enquête Ipsos / Sopra Steria réalisée pour le CEVIPOF et Le Monde est avant tout remarquable par la taille de l’échantillon interrogé. Au total, plus de 23 000 personnes inscrites sur les listes électorales ont été interviewées du 20 au 29 novembre derniers, permettant ainsi de mesurer, outre les résultats nationaux, le rapport de forces dans chacune des 12 régions métropolitaines (hors Corse).

Auteur(s)

  • Brice Teinturier Directeur Général Délégué France, Ipsos (@BriceTeinturier)
  • Federico Vacas Directeur Adjoint du département Politique et Opinion - Public Affairs
Get in touch

A l’échelle nationale, les listes du FN et celles de l’union LR/UDI/MoDem sont au coude-à-coude au 1er tour, le FN obtenant 30% des suffrages exprimés, devançant de très peu la droite parlementaire (29%). Les listes PS-PRG obtiendraient quant à elles 22% des suffrages. La gauche pourrait néanmoins disposer de réserves non négligeables dans l’optique du 2nd tour (à condition bien sûr que les reports de voix de la gauche radicale ou écologiste soient satisfaisants), les listes EELV et alliés obtenant 6%, le Front de gauche 4,5% et les listes divers gauche 1%. La droite disposent également de réserves, mais celles-ci sont moins importantes que pour la gauche, les listes de Debout la France étant créditées de 3,5% et celles étiquetées divers droite 0,5%.

Le FN bénéficie ainsi d’une réelle dynamique en cette fin de campagne, d’autres éléments que les intentions de vote venant corroborer cette tendance : le niveau de mobilisation de son électorat potentiel est élevé (les sympathisants frontistes sont ainsi un peu plus nombreux que ceux des partis de droite et de gauche à déclarer être certains d’aller voter) et leur choix parait plus sûr (peu d’entre eux estiment que leur choix pourrait encore évoluer, alors que les électorats PS et LR/UDI/MoDem paraissent un peu moins déterminés).

Sur cette base, le FN arriverait en tête au 1er tour dans 6 régions sur 12 (Alsace Champagne-Ardenne Lorraine, Bourgogne Franche-Comté, Centre Val-de-Loire, Languedoc Roussillon Midi-Pyrénées, Nord Pas-de-Calais Picardie et PACA).

Si les intentions de vote mesurées au 2nd tour à l’échelle nationale constituent une indication du rapport de force en cas de triangulaire (les listes de droite obtenant 36% des voix, celles de la gauche rassemblée 34% et celles du FN 30%, soit le même niveau qu’au 1er tour), c’est évidemment la situation région par région qu’il convient d’observer.

Dans ce cadre, et dans l’hypothèse où les configurations de 2nd tours seraient systématiquement des triangulaires, il est possible de classer les différentes régions selon la classification suivante :

  • FN favori,  2 régions (Nord Pas-de-Calais Picardie et PACA)
  • Issue incertaine entre la droite et le FN : 1 région (Alsace Champagne-Ardenne Lorraine)
  • Issue incertaine entre la gauche, la droite et le FN : 1 région (Bourgogne Franche-Comté)
  • Gauche en mesure de l’emporter : 3 régions (Bretagne, Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées)
  • Léger avantage de la droite sur la gauche : 5 régions (Auvergne Rhône-Alpes, Centre Val-de-Loire, Ile-de-France, Normandie, Pays-de-la-Loire)

Toutefois, il convient de rappeler que des intentions de vote de 2nd tour réalisées avant le 1er tour (c’est-à-dire avant que ne soient connus les résultats de ce 1er tour) doivent être interprétées avec la plus grande prudence. De la même manière, l’offre politique proposée pour chaque région ne prévoit dans cette enquête que des configurations de triangulaires (avec une gauche rassemblée) et ne prend par ailleurs pas en compte d’éventuelles fusions de listes gauche-droite ou de retrait de liste dans l’entre-deux-tours. 

Retrouvez les intentions de vote région par région :

Auteur(s)

  • Brice Teinturier Directeur Général Délégué France, Ipsos (@BriceTeinturier)
  • Federico Vacas Directeur Adjoint du département Politique et Opinion - Public Affairs

Plus de contenus sur Fonction & Services Publics

Société