Fictions et séries françaises au top de l’engagement des téléspectateurs

Nous dévoilons les résultats de notre dernière mesurant l’engagement des émissions de télévision, menée pour TF1 PUB.

Television

Auteur(s)

  • Bruno Schmutz Directeur Media/Audience
Get in touch

Un 1er constat s’impose concernant l'ensemble du secteur de la TV : celui d’une progression continue de la note moyenne d’engagement aux émissions toutes chaînes confondues depuis la 1ère édition de l’étude en 2014.

Cette note moyenne s’établit à 5,9 en 2020 quand elle était de 5,6 en 2018 et de 5,0 en 2014, soit une augmentation de 18% en 6 ans. Des progressions importantes sont observées auprès des 16-24 ans, des CSP+ et des Hommes, populations pourtant moindres consommatrices de télévision.

La chaîne TF1 maintient son leadership avec 65% de programmes engageants, c’est-à-dire recueillant une note moyenne supérieure ou égale à 5,9, contre 48% toutes chaînes TV confondues. 

Les résultats obtenus par la chaîne TF1 sont par ailleurs très homogènes auprès de toutes les cibles clés :

  • 65% auprès des 16-49 ans
  • 65% auprès des FRDA-50
  • 67% auprès des 16-24 ans
  • 63% auprès des 25-49 ans

Le renouvellement de la programmation contribue à porter l’engagement de la chaîne, puisque 100% des programmes testés - dont la 1èrediffusion sur TF1 a eu lieu en 2019 ou 2020 - sont considérés comme engageants.

Ces bons résultats sont le produit d’un travail éditorial de fond mené par les équipes de programmation des chaînes pour offrir en permanence au public le meilleur produit possible et aux annonceurs un contexte favorable d’insertion de leurs messages publicitaires. Ce travail mené notamment dans le domaine de la fiction explique que les séries françaises et les fictions unitaires se situent en matière d’engagement en tête du palmarès avec des scores respectifs de 86% et de 83% d’émissions engageantes.

Il convient aussi de noter que l’engagement est, sans surprise, plus fort en replay (note moyenne de 6,5) et notamment les programmes en replay de TF1 (7,1).

Rappelons pour finir que cet engagement aux émissions constitue un levier de l’efficacité publicitaire puisque, comme le montrait l’édition 2018 de l’étude, on constate un différentiel de mémorisation des spots publicitaires de +27% entre les plus engagés aux programmes et les moins engagés.

 

Fiche technique : Etude menée par Ipsos pour TF1 PUB auprès de 4000 personnes de 16 à 65 ans interrogées en octobre 2020. Pour chacune des 272 émission testées, recueil d’une note de 0 à 10  sur chaque dimension constitutive de l’engagement (Plaisir, Attention, Partage, Rendez-vous, Recommandation, Attachement, Fidélité). Scoring de chaque individu interrogé grâce aux notes fournies permettant de déduire une note moyenne d’engagement aux émissions.

Auteur(s)

  • Bruno Schmutz Directeur Media/Audience

Plus de contenus sur Médias / Divertissement

Marques et médias