La Chine le nouvel eldorado du luxe

On estime à 0,8% de la population globale chinoise, le nombre de consommateurs dont les revenus et la fortune personnels autorisent à acheter des produits de le luxe importés. C’est l’avant garde économique d’un pays en pleine expansion, dont la classe moyenne qui regroupe 150 millions d’individus exprime avec insistance son appétit des marques occidentales.

La Chine le nouvel eldorado du luxe

Cette nouvelle élite issue des mutations de la société chinoise combine dans ses motivations les valeurs de la société traditionnelle chinoise et le désir de se rapprocher des standards des élites occidentales. 0.8% de la population globale, c'est faible, mais à l'échelle de la Chine cela représente déjà un potentiel de 10 millions de consommateurs pour les marques occidentales du luxe.

Fort de son expertise reconnue sur les secteurs du luxe et de ses implantations en Asie, Ipsos propose une étude sans équivalent sur le nouvel eldorado du luxe. Assise sur les résultats de plusieurs groupes qualitatifs avec des clients du luxe, les enseignements d’entretiens réalisés sur les point de vente et d’interviews auprès des responsables des réseaux de distribution dans deux zones d’enquête, Pékin et Shanghai, cette étude exclusive valorise les nouvelles opportunité d’un marché immense et en pleine évolution.

Objectifs
  • Mieux connaître les nouveaux consommateurs du luxe en Chine continentale (Shanghai, Pékin).
  • Comprendre la signification et les représentations associées au luxe.
  • Analyser les attentes et besoins des consommateurs chinois vis-à-vis des marques de luxe (offre, service, communication, distribution...).
  • Focus sur l’horlogerie et la joaillerie de luxe.

Quelques axes de résultats

L’émergence d’une nouvelle élite chinoise

  • Un système de valeurs plus individuel (vs tradition collective).
  • Une combinaison des valeurs traditionnelles chinoises et des valeurs “modernes” occidentales :
    • L’émergence des principes de plaisir, de désir et d’expérience.
    • Le modèle aspirationnel occidental de performance et d’accumulation des biens en résonance avec le modèle chinois fondé sur le pouvoir, le savoir et la richesse.
    • Des marques occidentales, au travers de leurs signes et de leurs valeurs symboliques en phase avec la culture traditionnelle chinoise également basée sur le symbole, le signe.
  • Une nouvelle élite chinoise en quête de distinctivité, d’amarrage de sa légitimité et d’assurance de sa permanence, qui se rapproche des standards de l’élite occidentale.
  • Le luxe comme un moyen d'affirmer son statut social et comme un potentiel d'expression de son individualité.


Fiche technique :

Étude qualitative sur deux zones d’enquête : Shanghai & Pékin.

Groupes qualitatifs auprès de clients du luxe.
Interviews sur les points de vente.
Interviews de responsables de points de vente (horlogerie & joaillerie de luxe).

Cible : les hommes et femmes âgés de 25 à 45 ans, les hauts revenus,un niveau socio-éducatif élevé, un style de vie élevé, les acheteurs et possesseurs de bijoux et montres de luxe.

Étude en souscription disponible immédiatement.

Prix : 22 000 euros HT

Consommateurs