Les jeunes face à la crise : l’urgence d’agir !

La crise que traverse aujourd’hui la France est multiple : en premier lieu sanitaire, elle s’est rapidement transformée en une crise sociale et économique, qui ne fait que commencer. Les jeunes âgés de 18 à 25 ans, qu’ils soient à la recherche d’un emploi, actifs et/ou étudiants sont frappés de plein fouet. Nous dévoilons les résultats de cette enquête réalisée pour la FAGE qui vient mettre en lumière une réalité alarmante.

Auteur(s)

  • Adeline Merceron Responsable d'activité santé - Département Public Affairs
Get in touch

Difficultés à s’acheter à manger, difficultés à payer son loyer, renoncement aux soins … Les conséquences du confinement sur les ressources financières et sur les projets d'avenir des jeunes sont nombreuses.

  • Le confinement aura ainsi été synonyme de difficultés financières pour près des trois quarts des jeunes, qui pour la moitié d’entre eux redoutent d’être confrontés, un jour, à une situation de précarité

  • Qu’ils soient en études, en poste ou à la recherche d’emploi, les jeunes à la sortie du confinement apparaissent fragilisés. Ainsi, la période de confinement liée au Covid-19 a fragilisé cette jeune génération : près des trois quarts d’entre eux déclarent avoir été affecté au niveau psychologique, affectif ou physique (73%).

  • La crise, sans surprise tend l’accès au monde professionnel qui plus est pour ces jeunes qui sont actuellement à la recherche d’un emploi. Pour eux, les conséquences de la crise actuelle sont sans précédent : Près de 4 jeunes sur 10 actuellement à la recherche d’un emploi étaient engagés dans un processus de recrutement au moment du confinement, processus qui a été annulé ou suspendu (36%). Pour les autres, les recherches se sont compliquées notamment compte tenu de l’absence d’offres (36%), une situation qui en a incité 24% à élargir ses critères de recherches.

Retrouver plus de résultats sur le site de la FAGE


Fiche technique : enquête Ipsos réalisée pour la FAGE menée du 18 au 22 juin 2020 auprès de 1000 personnes âgées de 18 à 25 ans.

Auteur(s)

  • Adeline Merceron Responsable d'activité santé - Département Public Affairs

Société