L’opposition au projet de réforme des retraites se renforce

64% des Français s'opposent au projet de réforme des retraites du gouvernement selon un sondage d'Ipsos et son partenaire Sopra Steria pour franceinfo et France Télévisions. La mobilisation contre le projet continue de se renforcer au lendemain d'une seconde journée de grèves.

Auteur(s)

  • Mathieu Gallard Directeur d'Études, Public Affairs
Get in touch

La réforme des retraites ne passe pas auprès des Français

Ce sont désormais près des deux tiers des Français (64%, +3 points) qui s’opposent au projet de réforme des retraites proposé par le gouvernement. Seuls les sympathisants LREM-MoDem-Horizons (74%) et LR-UDI (62%) approuvent majoritairement la réforme, les cadres (52%) et les 65 ans et plus (49%) étant très partagés. Dans le détail, c’est le recul de l’âge légal de départ à la retraite de 62 à 64 ans qui cristallise les oppositions, avec 64% de rejet (dont 68% chez les actifs).

Les arguments du gouvernement ne convainquent pas les Français

Les Français n’ont pas été convaincus par les arguments mis en avant par le gouvernement pour défendre son projet : ainsi, seuls 41% d’entre eux sont d’accord avec l’argument démographique selon lequel la réduction du nombre d’actifs par rapport au nombre de retraités rend une réforme indispensable. Par ailleurs, 49% préfèreraient qu’une réforme passe par une hausse du montant des cotisations payées par les salariés, contre 41% par un recul de l’âge de départ à la retraite et 10% par une baisse des pensions de retraites.

L'opinion réclame une réforme plus juste

De plus, une large partie de l’opinion pense que le gouvernement devrait aménager son projet afin de la rendre plus juste, notamment en intégrant mieux la pénibilité de certains métiers pour fixer leur âge de départ à la retraite (63%), en poussant davantage les entreprises à maintenir les seniors dans l’emploi dans les dernières années avant la retraite (44%) et à réduire les inégalités entre le niveau des pensions des hommes et des femmes (41%). Les Français estiment très majoritairement que l’impact de la réforme sera négatif sur les catégories populaires (65% contre 11%), les femmes (61% contre 13%), les jeunes (57% contre 11%) et les personnes proches de l’âge de la retraite (54% contre 9%).

Les Français soutiennent toujours les mobilisations et le mouvement de grève

Dans ce contexte, 72% des Français (+7 points) soutiennent les mobilisations contre la réforme, et 69% (+10 points) soutiennent le mouvement de grève. Seul point positif pour le gouvernement : une minorité de Français estime à ce stade que le mouvement social en cours conduira l’exécutif à retirer (10%) ou à modifier significativement (25%) son projet. Même parmi les catégories les plus hostiles à la réforme, le scepticisme vis-à-vis de la capacité du mouvement à faire plier le gouvernement est majoritaire.


A propos de ce sondage

Enquête menée par Ipsos et son partenaire Sopra Steria pour franceinfo et france‧tv. 1100 personnes constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus ont été interrogées du 1er au 2 février 2023

Téléchargement

Auteur(s)

  • Mathieu Gallard Directeur d'Études, Public Affairs

Société