Municipales à Cannes : David Lisnard en position favorable

Le premier enseignement de ce sondage Ipsos-Steria tient au fait que les deux listes conduites par des membres de l’UMP recueillent une part très importante des intentions de vote (76%). Dans le détail, la liste conduite par David Lisnard obtiendrait aujourd’hui 43% des suffrages devant celle conduite par Philippe Tabarot. Comme plus de trois électeurs sur quatre se prononcent pour l’un de ces deux candidats, il reste peu de place pour les autres listes : la liste PS-EELV et celle du FN recueilleraient tout juste 10 % (seuil nécessaire pour se maintenir au 2nd tour). Dans le cadre d’une quadrangulaire au 2nd tour, la liste de David Lisnard devancerait aujourd’hui assez largement celle de Philippe Tabarot (46% contre 34%).

Municipales à Cannes : David Lisnard en position favorable

Une quadrangulaire est-elle certaine au 2nd tour ?

Pas du tout : la difficulté d’exister face aux deux principales listes pourrait priver la liste PS-EELV ou celle du FN (voire les deux) d’une présence au 2nd tour si elles n’arrivaient pas à passer cette barre des 10% de suffrages exprimés. Dans ce cas, une triangulaire (sans la liste de gauche ou sans celle du FN), voire un duel Lisnard-Tabarot (si ni la gauche, ni le FN n’atteignait ce score de 10%) restent envisageables. Si finalement, l’une ou l’autre de ces deux listes ne devait pas figurer au 2nd tour, la clé du scrutin résiderait dans les reports de voix, c’est-à-dire dans la façon dont ces électeurs se comporteraient (en s’abstenant ou au contraire en apportant leurs suffrages à l’un des deux candidats toujours en lice).

Et Bernard Brochand, le maire sortant, quel rôle joue-t-il ?

Le Maire actuel de Cannes bénéficie globalement d’une bonne image et le fait qu’il soutienne David Lisnard explique certainement en partie l’écart que nous mesurons aujourd’hui entre les deux listes de l’UMP.


Plus de contenus sur Fonction & Services Publics

Société