58% des Français estiment que la reprise économique ne doit pas se faire à tout prix en sacrifiant l’environnement

La Journée de la Terre 2020 a eu lieu ce 22 avril, à cette occasion, Ipsos a réalisé une enquête dans 14 pays dans le monde via son dispositif d’étude international Global Advisor, sur la mise en perspective des enjeux environnementaux par rapport à la crise du Covid.

Auteur(s)

  • Guillaume Petit Directeur Corporate Reputation
Get in touch

Les trois-quarts des Français (76%, soit davantage que la moyenne des 14 pays, 71%) estiment que le changement climatique est sur le long terme une crise aussi grave que celle du coronavirus.

climat publi

Les actions environnementales et les préoccupations concernant le changement climatique sont donc présentes à l’esprit malgré la crise sanitaire due au Covid19, les deux-tiers des Français (63% vs 65% en moyenne dans les autres pays) estimant que dans la phase de reprise le gouvernement doit mette en place de manière prioritaire des actions pour lutter contre le changement climatique.

climat

Une majorité de Français estiment même que la reprise économique ne doit pas se faire « à tout prix » et sacrifier l’environnement : seuls 35% s’accordent pour dire que le gouvernement doit privilégier l’économie quitte à prendre des décisions néfastes à l’environnement, 58% étant d’un avis contraire. Les Français se montrent parmi les populations les plus attentives aux impacts écologiques. Des pays comme la Russie et ou l’Inde sont en revanche plus sensibles aux arguments économiques.

climat 3
 

Rapport Etude Global Advisor Earth Day

*Etude menée dans 14 pays du 16 au 19 avril 2020, en interrogeant 28 029 individus de 18 à 74 ans dans les pays suivants (environ 2000 répondants par pays) : Australie, Brésil, Chine, France, Allemagne, Royaume-Uni, Italie, Inde, Japon, Mexique, Russie et Espagne.

Auteur(s)

  • Guillaume Petit Directeur Corporate Reputation

Société