Environnement : un large soutien au niveau mondial en faveur de la taxation et de l'étiquetage des produits utilisant des ressources naturelles rares

La majorité des citoyens de la quasi-totalité des 28 pays étudiés par le Forum économique mondial sont favorables à ces deux mesures.

Une nouvelle enquête Ipsos pour le Forum économique mondial révèle qu'en moyenne 85 % des adultes de 28 pays sont d'accord avec le fait que des informations sur l'utilisation des ressources naturelles rares devraient figurer sur les étiquettes des produits. L'enquête révèle également que 71 % des personnes interrogées s'accordent à dire que les entreprises qui utilisent des ressources naturelles rares devraient être soumises à une taxe pour cette utilisation, même si cela augmente considérablement le coût payé par le consommateur pour les produits de ces entreprises.
L'obligation de faire figurer sur les étiquettes des produits des informations sur l'utilisation des ressources naturelles est soutenue par au moins trois adultes sur quatre dans chacun des 28 pays.
Ceux qui sont favorables à la taxation des produits utilisant des ressources naturelles rares sont majoritaires dans tous les pays, à l'exception du Japon. Le sentiment favorable à la taxation est plus fort dans les pays émergents - surtout en Chine, en Inde et en Colombie - que dans les pays à revenu élevé, y compris la plupart des pays européens et les États-Unis.

 

Global Advisor taxation étiquetage

 

Dans l'ensemble, au niveau mondial, le soutien à l'étiquetage et à la taxation des produits utilisant des ressources naturelles rares tend à être plus répandu parmi les personnes ayant un niveau d'éducation plus élevé. Il est remarquablement cohérent entre les lignes de genre et les groupes d'âge.
L'enquête a été réalisée en ligne auprès de 19 510 adultes entre le 21 mai et le 4 juin 2021.  

Lire l'article du World Economic Forum


A propos de l'étude 
Il s'agit des résultats d'une enquête menée par Ipsos dans 28 pays sur sa plateforme en ligne Global Advisor, basée sur 19 510 interviews d'adultes âgés de 18 à 74 ans aux États-Unis, au Canada, en Malaisie, en Afrique du Sud et en Turquie, et de 16 à 74 ans dans tous les autres pays, entre le 21 mai et le 4 juin 2021.
L'échantillon est composé d'environ 1 000 personnes dans chacun des pays suivants : Allemagne, Australie, Belgique, Brésil, Canada, Chine (continentale), Espagne, France, Grande-Bretagne, Italie, Japon et États-Unis, et de 500 personnes dans chacun des pays suivants : Afrique du Sud, Arabie Saoudite, Argentine, Chili, Colombie, Corée du Sud, Hongrie, Inde, Malaisie, Mexique, Pays-Bas, Pérou, Pologne, Russie, Suède et Turquie.
Les échantillons de l'Argentine, de l'Australie, de la Belgique, du Canada, de la France, de l'Allemagne, de la Grande-Bretagne, de la Hongrie, de l'Italie, du Japon, des Pays-Bas, de la Pologne, de la Corée du Sud, de l'Espagne, de la Suède et des États-Unis peuvent être considérés comme représentatifs de la population adulte générale de ces pays âgée de moins de 75 ans.
Les échantillons du Brésil, du Chili, de la Chine (continentale), de la Colombie, de l'Inde, de la Malaisie, du Mexique, du Pérou, de la Russie, de l'Arabie Saoudite, de l'Afrique du Sud et de la Turquie sont plus urbains, plus instruits et/ou plus riches que la population générale. Les résultats de l'enquête pour ces pays doivent être considérés comme reflétant les opinions du segment le plus "connecté" de leur population.
Les données sont pondérées de manière à ce que la composition de l'échantillon de chaque pays reflète au mieux le profil démographique de la population adulte selon les données du recensement le plus récent.
La "Moyenne globale des pays" reflète le résultat moyen de tous les pays où l'enquête a été menée. Elle n'a pas été ajustée à la taille de la population de chaque pays ou marché et n'est pas destinée à suggérer un résultat total.
Lorsque la somme des résultats n'est pas égale à 100 ou que la "différence" semble être supérieure ou inférieure de +/-1 à la réalité, cela peut être dû aux arrondis, aux réponses multiples ou à l'exclusion des réponses "ne sait pas" ou "non déclaré".
La précision des sondages en ligne d'Ipsos est calculée en utilisant un intervalle de crédibilité, un sondage de N=1 000 étant précis à +/- 3,5 points de pourcentage et un sondage de N=500 étant précis à +/- 5,0 points de pourcentage. Pour plus d'informations sur l'utilisation des intervalles de crédibilité par Ipsos, veuillez consulter le site Internet d'Ipsos.
La publication de ces résultats respecte les règles et réglementations locales.

Téléchargement

Plus de contenus sur Énergie et environnement

Consommateurs