Etat des lieux du marché des traitements naturels

Arkopharma et Ipsos ont mené une étude quantitative en ligne auprès de 2000 français âgés de 16 à 75 ans sur l’état des lieux du marché des traitements naturels (Phytothérapie, Aromathérapie, Apithérapie et Homéopathie. A l’occasion du lancement de leur nouvelle gamme de produits de phytothérapie, Arkopharma souhaitait faire un point sur l’évolution des usages en matière de médecine naturelle.

Auteur(s)

  • Sophie Perol Directrice de clientèle, département Marketing Strategy & Understanding
Get in touch


Un fort potentiel de croissance pour les traitements naturels

Le fait d’être sain, de respecter le corps et d’éviter la dépendance et les effets secondaires sont pour les Français les principaux atouts de cette catégorie. Ces derniers cherchent dans ces traitements des formules 100% naturelles, sans ingrédients chimiques, avec des actifs d’origine végétale, sans conservateurs, et « Made in France ». Ces promesses renforcent la confiance des utilisateurs dans ces traitements.
Les utilisateurs de traitements naturels ne rejettent toutefois pas les médicaments conventionnels même s’ils sont 14% à refuser d’utiliser des médicaments « chimiques ».
41% des Français utilisent des traitements naturels pour se soigner. Ce chiffre inclut les utilisateurs d’homéopathie (25%), d’aromathérapie (19%) qui sont des produits exclusivement à base d’huiles essentielles et la phytothérapie (17%) exclusivement à base de plantes.
4 utilisateurs de traitements naturels sur 10 ont augmenté leur utilisation de produits naturels au cours des deux dernières années. 75% des Français envisagent d’en utiliser à l’avenir pour se soigner ce qui prouve un bon potentiel de croissance pour ces produits.

Le frein principal est la méconnaissance de l’offre de santé naturelle

L’offre de santé naturelle se heurte à deux barrières principales :
• 38% de la population s’estime mal informée sur les traitements naturels.
• 32% ont des doutes sur leur efficacité.

Une utilisation qui se démocratise

Aujourd’hui, 64% des Français qui se soignent avec des produits naturels sont des femmes plutôt CSP+, 41% ont des enfants et 53% ont moins de 45 ans.
Cependant la catégorie attire de plus en plus d’hommes (+12 points d’hommes versus profil actuel), de catégorie socio professionnelle moins aisée. (+14 points de CSP- versus profil actuel)

Infographie de la phytothérapie en France

 

Auteur(s)

  • Sophie Perol Directrice de clientèle, département Marketing Strategy & Understanding

Consommateurs