L'amélioration des droits sociaux, un chantier prioritaire pour l'Union Européenne

Dans un contexte où les citoyens européens réclament de plus en plus une « Europe qui protège », l’enquête menée par Ipsos pour l’UNIOPSS (l’Union Nationale Interfédérale des Œuvres et Organismes privés Sanitaires et Sociaux) vient à point nommé éclairer ce que pensent et souhaitent les Français quand on aborde le rôle de l’Europe en matière de protection sociale.

L'amélioration des droits sociaux, un chantier prioritaire pour l'Union Européenne

Auteur(s)

  • Mathieu Gallard Directeur d'Études, Ipsos Public Affairs
Get in touch

Les Français considèrent que l’amélioration des droits sociaux des Européens (droit du travail, protection sociale, système de santé… ) doit constituer dans les années qui viennent une priorité de l’Union européenne. A ce titre, l’Union européenne est perçue comme un acteur légitime (on considère qu’elle joue un rôle essentiel ou important dans ce domaine) et surtout crédible, car elle dispose déjà d’un bilan en la matière (mise en place d’un Fonds social européen en faveur des Régions, mise en place d’un cadre européen sur le temps de travail, la sécurité et la santé au travail, mesures en faveur de l’égalité femmes-hommes…).

Mais quand ils se projettent dans l’avenir, les Français expriment des attentes encore plus fortes : ils sont ainsi 80 % à souhaiter l’harmonisation des systèmes sociaux des différents pays européens en se basant sur les législations les plus protectrices.

Sur la question sensible de la répartition des tâches entre l’Union européenne et les Etats, les résultats varient selon le domaine abordé. Les Français pensent majoritairement que la politique migratoire devrait être gérée à l’échelle de l’UE alors que la mise en place d’un revenu minimum et, plus encore, la gestion des systèmes de retraite devraient l’être au niveau de chaque Etat.

Enfin, pour savoir de quelle façon doit s’organiser l’avenir de l’Europe, nos concitoyens apparaissent très partagés, 50 % considérant qu’il passe par le renforcement du rôle de l’UE et exactement la même proportion considérant au contraire qu’il passe par le renforcement du rôle de chaque Etat.

Fiche technique : enquête Ipsos pour l’UNIOPSS menée du 22 au 25 février 2019 auprès de 1 062 personnes constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Auteur(s)

  • Mathieu Gallard Directeur d'Études, Ipsos Public Affairs

Plus de contenus sur Fonction & Services Publics

Société