Près de 9 français sur 10 plébiscitent la consigne pour recyclage des emballages boissons

Cette étude Ipsos pour BRF révèle que la consigne pour recyclage des emballages boissons rencontre un soutien massif chez les Français : ils sont presque 9 sur 10 à être favorables à son instauration et 92% d’entre eux déclarent être prêts à ramener leurs emballages en points de collecte.

Auteur(s)

  • Federico Vacas Directeur Adjoint du département Politique et Opinion - Public Affairs
Get in touch

Alors que débute au Sénat l’examen en séance publique du projet de loi « anti-gaspillage pour une économie circulaire », Ipsos a interrogé un échantillon national représentatif de 2138 Français sur l’une des mesures les plus emblématiques du texte : la mise en place d’un système de consigne pour recyclage des emballages boissons. L’enquête révèle un soutien massif de la population à cette mesure puisque près de 9 Français sur 10 déclarent y être favorables. Un échantillon de 2137 Allemands, qui expérimentent la consigne pour recyclage depuis 2003, ont également été interrogés afin de recueillir leur retour d’expérience. 

Les Français désireux d’intégrer l’écologie dans leur quotidien

Dans un contexte où l’environnement est devenu la principale préoccupation des Français (Enquête Fractures), cette enquête souligne leur prise de conscience progressive en la matière : 96% d’entre eux se disent prêts à « adopter des petits gestes du quotidien » pour « réduire leur impact environnemental » quand 87% pourraient « modifier réellement leurs habitudes au quotidien ». 71% déclarent même être prêts à « repenser en profondeur la manière dont ils vivent ». Des résultats bien supérieurs (entre 9 et 11 points par item) à ceux enregistrés outre-Rhin lors de l’enquête.

La consigne pour recyclage plébiscitée

Interrogés sur le système de consigne pour recyclage des emballages boissons, les Français estiment que cette pratique est « efficace pour la préservation de l’environnement » (90%), qu’elle « permet de réduire le volume des emballages volontairement jetés dans la nature » (89%) et qu’elle « a déjà fait ses preuves » (88%). Pour 85% d’entre eux, elle est « sans coût pour le consommateur car celui-ci récupèrera le montant de sa consigne en rapportant l’emballage », et pour 77%, qu’elle est « facile à mettre en place ». Une minorité considère en revanche qu’elle est « contraignante pour le consommateur » (43% des Français, et seulement 27% des Allemands), qu’elle est « peu hygiénique » (26%) ou qu’elle est « dépassée » (21%).

92% des Français interrogés déclarent être prêts à rapporter leurs emballages de boissons consignés en point de collecte. Les Allemands interrogés sont 96% à déclarer rapporter leurs emballages consignés dont 86% « systématiquement ».

Par ailleurs, les Français sont 87% à estimer que « la consigne est juste car elle ne coûtera rien aux consommateurs vertueux mais uniquement à ceux qui ne participent pas au système de collecte pour le recyclage » (93% des Allemands sont d’accord avec cette affirmation), contre seulement 13% qui jugent que « la consigne est injuste car elle va peser sur le pouvoir d'achat des Français qui ne rapportent pas leurs emballages » (7% des Allemands).

Enfin, 89% des Français se déclarent favorables à l’instauration d’un système de consigne pour recyclage, dont 57% « tout à fait favorables ».


Fiche technique : enquête Ipsos pour Boissons Rafraîchissantes de France menée du 17 au 20 septembre 2019 auprès d'un échantillon représentatif de la population âgée de 16 ans et plus de 2138 personnes en France et 2137 personnes en Allemagne.

Téléchargement

Auteur(s)

  • Federico Vacas Directeur Adjoint du département Politique et Opinion - Public Affairs

Plus de contenus sur Énergie et environnement

Société