Shaping 2025 : que restera-t-il des conséquences de la pandémie dans 4 ans ?

Le 17 mars 2020, nous sommes entrés dans un monde étrange avec des mots inédits, presque d’un autre âge : pandémie, confinement, couvre-feu, restrictions… Même si la situation semble s’améliorer en France, la Covid-19 a révélé notre vulnérabilité et les disparités sociales, alors que le passage au monde sans contact a accéléré l’implémentation des technologies dans tous les secteurs, du travail aux loisirs en passant par le e-commerce.

Auteur(s)

  • Anne Gresser Directrice Marketing-Communication France
Get in touch

Aujourd’hui, la recherche de certitudes et de sécurité s'est installée comme un nouveau besoin, un besoin presque primaire : nous faisons face à une ère sans précédent et dont les conséquences sont déjà profondément ancrées dans nos modes de vie. 
Que restera-t-il de tout cela dans quatre ans ? Pour le savoir, Ipsos, à l’initiative de Didier Truchot, Fondateur et Président Directeur Général d'Ipsos a monté un groupe de travail international avec un objectif : construire le scénario le plus probable pour comprendre et anticiper ce qui va structurer les sociétés. Pour nos experts passionnés de l'étude des comportements et de leurs évolutions, décoder ce futur représente un travail aussi complexe que profondément excitant.


Ces travaux et leur traduction opérationnelle ont été présentés lundi 07 juin lors d'un webinar exceptionnel « Shaping 2025 » par Yves Bardon, Directeur du Ipsos Knowledge Centre et Youmna Ovazza, Directrice Ipsos Strategy3.

Cette conférence a ensuite laissé place à un débat animé par Alexandre Guérin, Directeur Général d'Ipsos en France et réunissant :

  • Didier Truchot, Fondateur et Président Directeur Général d'Ipsos ;
  • Michel-Edouard LeclercPrésident du Comité Stratégique des centres E.Leclerc ;
  • Grégoire Borst, Directeur du Laboratoire LaPsyDé.

Découvrez l'enregistrement de cette conférence.

Auteur(s)

  • Anne Gresser Directrice Marketing-Communication France

Société