Tendances, budget, motivations… Comment les Français organisent leur mariage?

Alors que le monde entier parle des futures noces du Prince Harry, qu’en est-il du mariage en France ? Ipsos et Le Guide de la Réception et du Mariage dévoilent une étude* sur les Français et le mariage aujourd’hui : organisation, budget, mais aussi motivations et craintes…

Tendances, budget, motivations… Comment les Français organisent leur mariage?

Auteur(s)

  • Marie-Laure Lerolle Directeur de département, Ipsos Connect
Get in touch

57% des Français sont concernés par le mariage

Le mariage connait un certain désamour depuis les années 2000, mais il séduit toujours plus d’un Français sur deux selon la nouvelle étude Ipsos / Le Guide de la Réception et du Mariage*. En effet, si 43% des personnes interrogées affirment ne pas avoir l’intention de se marier, ils sont 12% à se déclarer proches du mariage (soit jeunes mariés au cours des 12 derniers mois, soit ayant prévu de se marier dans les 12 prochains mois, soit hésitant).

L’organisation du mariage est une affaire de couple et dure 6 mois à 1 an

Quelle que soit la cérémonie choisie, l’organisation du mariage incombe principalement aux futurs époux : ainsi, 73% des mariés interrogés déclarent s’être occupés ensemble de l’organisation. L’étude révèle toutefois que dans près d’un cas sur quatre (20%), c’est la mariée seule qui s’occupe de l’organisation du mariage. Le marié lui, s’acquitte de toute l’organisation dans 7% des cas.

Si les mariés sont les principaux organisateurs, les amis et la famille ont également un rôle essentiel. Leurs recommandations semblent très précieuses, notamment concernant le choix des prestataires. Les proches accompagnent ainsi le couple pendant toute la durée de la préparation de la réception, supérieure à 6 mois pour 67% des jeunes mariés et 77% des intentionnistes. Ces derniers même sont 44% à prévoir plus d’un an de préparation avant le jour J : les futurs mariés voient large !

Un budget moyen de 8 284 €, financé en majorité par les mariés

Un mariage coûte cher, et les jeunes mariés en ont bien conscience. Ainsi, les jeunes mariés interrogés ont consacré en moyenne 8 284 € à l’organisation de la réception, une somme qui dépasse bien souvent le budget souhaité. En effet, les couples qui vont se marier dans les douze prochains mois ont prévu un budget moyen de 7 043 €, soit un écart de 1 241 €.

Dans cette enveloppe importante, certaines dépenses pèsent plus que d’autres. La restauration représente en moyenne 40% du budget global, une dépense souvent sous-estimée au moment de la préparation. Le lieu de réception représente quant à lui 15% du budget, devant les autres dépenses liées à l’organisation (décoration, photos, animation…) qui peuvent représenter jusqu’à 10% de l’enveloppe globale.

La cérémonie du mariage constitue donc toujours un véritable « investissement », pour lequel les mariés sont de plus en plus nombreux à mettre la main au portefeuille. En effet, plus d’une fois sur deux, les dépenses sont assumées par le couple de mariés (51%).

« Les couples sont de plus en plus nombreux à financer leur mariage eux-mêmes. Cela s’explique sans doute par le fait que l’âge du premier mariage recule : 35 ans pour les femmes, 33 ans pour les hommes. Les futurs mariés attendent une certaine stabilité professionnelle et donc financière avant de sauter le pas. Mais ils peuvent tout de même compter sur l’aide de leurs proches », analyse Marie-Laure Lerolle, Directeur de Département, Ipsos Connect.

Mariés, parents… Qui a financé les mariages de l’année écoulée ?

Mariage_sondageFR_Ipsos

La famille continue de financer les noces dans 43% des cas, et ce tant du côté de la mariée (23% des mariages pris en charges) que du marié (20%).

Le mariage, entre amour et craintes

Si l’organisation du mariage a quelque peu évolué ces dernières années, les motivations des couples restent quant à elles très traditionnelles. Amour, fidélité et famille sont ainsi les trois valeurs les plus associées à l’acte du mariage par les personnes interrogées, juste devant le respect et l’engagement.

« Sans surprise, l’Amour avec un grand A demeure la première des motivations pour se marier. On retrouve également dans les facteurs déterminants du mariage des valeurs traditionnelles d’attention de l’un vis-à-vis de l’autre, comme le couple ou la famille. On peut aussi relever que les personnes s’étant déclarées hésitantes à se marier placent souvent l’engagement devant la famille : peut-être une explication de leur hésitation ? », Marie-Laure Lerolle d’Ipsos.  

Les Français se marient donc, assez logiquement, avant tout parce qu’ils s’aiment. Autre motivation importante : la volonté, via le mariage, d’officialiser leur famille, un résultat qui coïncide d’ailleurs avec le fait que 48% des personnes proches du mariage sont déjà parents. Enfin, la cérémonie et la fête en elles-mêmes restent des motivations importantes, surtout une fois le mariage passé : la preuve d’un moment réussi gravé dans les mémoires ?

Quelles sont les principales motivations pour se marier ?

Mariage

 

Malgré tout, l’institution du mariage suscite encore et toujours des craintes pour de nombreux couples hésitant à sauter le pas. En tête de leurs réticences : l’investissement financier. En effet, 22% des personnes hésitant à se marier ne souhaitent pas dépenser une grosse somme d’argent pour leur mariage, et 12% redoutent le poids que constitue toute l’organisation d’un tel événement. 8% déclarent quant ne pas vouloir affronter les différences entre les deux familles. Peu de couples invoquent des motifs d’hésitation plus profonds : seuls 6% déclarent avoir peur de l’engagement, et 5% de se tromper de personne.

*Fiche technique :
Etude réalisée pour Le Guide de la Réception et du Mariage du 3 au 13 janvier 2017 sur un échantillon de 404 répondants âgés de 25 à 45 ans dont 143 mariés au cours des 12 derniers mois, 150 ayant l’intention de se marier dans les 12 prochains mois et 111 hésitant à se marier. Echantillon identifié à partir d’un screening de 21997 personnes représentatif des Français de 18 à 65 ans sur les variables de sexe, d’âge, de catégorie socio professionnelle et l’habitat à partir de l’Acces Panel en ligne d’Ipsos Interactive Services.

Le Guide de la Réception et du Mariage est pensé comme un outil pour guider les futurs mariés tout au long du parcours qui les conduira au « Grand Jour ». Il fournit des informations originales et inédites aux futurs époux ainsi qu'un annuaire de prestataires locaux sélectionnés. Il comprend enfin une partie consacrée à l’ensemble des réceptions organisées par les professionnels et les particuliers. L'édition Bretagne et Loire-Atlantique est disponible à partir du 6 novembre en kiosque.

Auteur(s)

  • Marie-Laure Lerolle Directeur de département, Ipsos Connect

Société