59% des Français ont jugé Emmanuel Macron convaincant lors de son intervention télévisée du 12 juillet

L’enquête montre que l’intervention télévisée d’Emmanuel Macron a bien été accueillie par les Français : 59% l’ont ainsi jugé « convaincant », contre 41% qui sont d’un avis inverse. Découvrez notre enquête d'opinion réalisée avec Sopra Steria pour France Info, Le Parisien et Aujourd'hui en France.

Auteur(s)

  • Mathieu Gallard Directeur d'Études, Public Affairs
Get in touch

Dans le détail, une nette majorité de Français approuve les mesures sanitaires annoncées par le chef de l’Etat : 69% sont favorables à l’obligation vaccinale à partir du 15 septembre pour les personnes travaillant en contact avec des personnes âgées ou fragiles, 69% à la mise en place de campagnes de vaccination pour les collégiens, lycéens et étudiants à la rentrée, 63% au fait que les tests PCR deviennent payant en septembre et 62% à la mise en place du « pass sanitaire ».

A noter néanmoins qu’un noyau dur de 16% à 24% des Français se disent « tout à fait opposés » à ces différentes mesures, notamment parmi les moins de 35 ans, les personnes refusant de se faire vacciner et les sympathisants FI et RN. Plus largement, le fait que les contraintes pèsent avant tout sur les personnes non-vaccinées est approuvé par 63% des Français (dont 82% chez les Français déjà vaccinés totalement ou partiellement, contre 8% chez ceux qui refusent la vaccination). A noter aussi que six Français sur dix sont favorables à la vaccination obligatoire; néanmoins, l’hostilité à cette piste est majoritaire chez les sympathisants RN (55%), les moins de 35 ans (57%), les personnes pas encore vaccinées mais qui vont le faire prochainement (64%) et surtout chez les personnes refusant de se faire vacciner (97%).

Les mesures annoncées dans le domaine économique et social sont aussi globalement appréciées : l’idée de « relancer la réforme des retraites une fois l’épidémie maîtrisée, avec le recul de l’âge de départ, la fin des régimes spéciaux et une retraite de plus de 1 000€/mois pour les carrières complètes » est approuvée par 72% des Français. Toutefois, seuls 39% sont favorables au recul de l’âge de départ à la retraite de 62 à 64 ans, l’approbation n’étant majoritaire que chez les retraités (57%) ainsi que parmi les sympathisants LREM-MoDem (65%) et LR-UDI (68%). Les Français se montrent aussi favorables à « la mise en place de la réforme de l’assurance-chômage qui vise à favoriser le recours aux CDI plutôt qu’aux CDD pour les entreprises tout en diminuant les allocations d’une partie des chômeurs » (65%) et à « la mise en place d’un ‘revenu d’engagement’ pour les jeunes sans emploi ou sans formation, avec des devoirs spécifiques pour les personnes en bénéficiant » (55%). Plus généralement, 55% des Français se disent favorables à ce qu’Emmanuel Macron fasse d’ici la fin du quinquennat « des réformes économiques et sociales profondes, même si elles peuvent susciter des contestations et des manifestations ».

 

 


Fiche technique :  enquête en ligne menée par Ipsos pour France Info, Le Parisien et Aujourd'hui en France les 13 et 14 juillet 2021 auprès de 1000 personnes, constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Téléchargement

Auteur(s)

  • Mathieu Gallard Directeur d'Études, Public Affairs

Plus de contenus sur Fonction & Services Publics

Société