62% des Français touchés par une infestation de nuisibles au cours des 5 dernières années

Pour BadBugs.fr, plateforme de mise en relation entre professionnels et particuliers touchés par les nuisibles, Ipsos interroge les Français sur leur expérience avec ces acariens et les moyens de s'en débarrasser. Cette étude révèle un nombre d'infestations considérable et bien souvent sous-estimé, mettant en lumière la difficulté à trouver un professionnel satisfaisant, et évalue le montant conséquent dépensé par les victimes pour en venir à bout.

Auteur(s)

  • Stéphanie Laffargue Research Manager, Audience/Media
Get in touch

Les nuisibles : un problème extrêmement répandu...

62% des Français ont fait face à une à une infestation de nuisibles à leur domicile au cours des 5 dernières années

Toutes les CSP, toutes les tranches d’âges et tous les territoires sont concernés à part quasiment  égale.  On  note cependant que les moins de 34  ans sont plus souvent confrontés à des infestations de cafards (2,2 fois plus souvent que les autres classes d’âge) et de punaises de lit (3,3 fois plus souvent),  ces deux nuisibles sont par ailleurs beaucoup plus présents dans les grandes agglomérations, en particulier en Île-de-France avec un taux d’occurrence deux fois supérieur à la moyenne nationale.

... et en constante augmentation

Le nombre de personnes touchées par une infestation de nuisibles en France a été multiplié par 2 entre 2017 et 2021

Toutes les espèces de nuisible progressent année après année, et en particulier les rats (x2,3) et les guêpes frelons (x2,2). Entre janvier et juillet 2022, déjà 18% des Français ont du faire face à une infestation, confirmant cette tendance. Malgré une présence plus faible avec 11% des Français touchés au cours des 5 dernières années, les punaises de lit sont de très loin le nuisible le plus redouté par les répondants (35%) devant les nids de guêpes et/ou de frelons (23%).

Une dépense conséquente pour les ménages touchés.

En moyenne, les personnes touchées par une infestation de nuisibles dépensent 581€ pour venir à bout du problème

Ce budget est réparti entre le traitement professionnel – 284€ ; les traitements «maison» - 83€ ; et les dommages collatéraux (meubles jetés...) et services complémentaires – 250€. On note des écarts significatifs d’un nuisible à l’autre avec un budget moyen de 958€ pour venir à bout des punaises de lit contre «seulement» 379€ pour éliminer une infestation de souris.

En particulier pour ceux qui tentent de traiter le problème par eux-mêmes

Les personnes tentant de régler un problème de nuisibles par leurs propres moyens dépensent en moyenne 136€ de plus que ceux faisant appel à un professionnel

Ce chiffre, contre-intuitif, s’explique par le taux de succès assez faible des traitements «maison», si 71% des personnes interrogées tentent de régler le problème par elles-mêmes, plus de la moitié d’entre elles échouent (51%) un chiffre particulièrement faible lorsque l’on fait face à des punaises de lit (62% d’échec), des frelons (60% d’échec) et des cafards (59%). 

La lutte contre les nuisibles est aussi un combat de longue haleine

Il faut en moyenne 2,8 mois pour venir à bout d'une infestation de nuisibles

Ce chiffre reste important, quel que soit le nuisible concerné, avec un minimum de 2,2 pour les infestations de puces et 3,3 mois au maximum pour les infestations de rats. Cette homogénéité des délais moyens d’élimination masque cependant des réalités diverses, puisque 9% des personnes touchées ont mis plus de 6 mois à venir à bout de l’infestation. Par ailleurs, ici aussi, les personnes faisant appel à un professionnel sont mieux loties puisque dans 49% des cas le problème est réglé en moins d’un mois contre seulement 26%, pour celles ayant tenté de traiter par elles-mêmes.

Le choix de l’entreprise de traitement, une étape cruciale pour éviter les arnaques et les dépenses supplémentaires

71% des Français ayant fait appel à une entreprise pour le traitement des nuisibles se sont déclarés insatisfaits

Les principaux motifs d’insatisfactions concernent le prix de la prestation pour 51% des victimes, avec par exemple des écarts entre le tarif annoncé et celui pratiqué ; le manque de sérieux de l’entreprise (48%) ou la qualité du traitement (46%) ; ou encore le manque de conseil et d’accompagnement (41%). Ce manque de qualité et de sérieux impacte directement les sommes dépensées par les personnes touchées, puisque celles qui se déclarent insatisfaites en raison d’un manque de conseil ont dépensé en moyenne 715€ contre 436€ pour les personnes satisfaites, soit 64% de frais supplémentaires.

Découvrir l'enquête complète

Ipsos Badbugs.fr

 

A propos de Badbugs.fr

Créée en 2019, Badbugs.fr est une plateforme qui permet aux victimes des punaises de s'en débarrasser sereinement tout en payant le prix juste. La stratégie de Badbugs.fr s'exprime par 2 volets : assurer la transparence des prix et des protocoles de traitement puis accompagner les victimes avant, durant et après le traitement. L'entreprise utilise un standard et un chat ouverts 7 /7 et plus de 50 fiches conseils et tutos gratuits, qui permettent aux victimes d'obtenir des conseils sur la stratégie à adopter. 


À propos de cette étude

Sondage Ipsos pour Badbugs.fr réalisé du 1er au 19 août 2022 auprès d'un panel représentatif de 9 308 personnes, puis auprès d'un échantillon représentatif de 1200 répondants ayant déjà eu affaire à des nuisibles au cours des 5 dernières années (2017-2022)

Auteur(s)

  • Stéphanie Laffargue Research Manager, Audience/Media

Société