Baromètre Shopper 2021 : 77% des Français veulent maintenir ou augmenter leur budget pour leurs courses alimentaires

Pour la 3ème année consécutive, in-Store Media, spécialiste de la publicité en point de vente, a confié à Ipsos le soin de mener une étude sur les comportements des shoppers français lors de leurs courses du quotidien (alimentaire, boissons, hygiène, entretien). 2 000 shoppers français en charge des achats pour leur foyer ont été interrogés en juin 2021 (panel représentatif de la population française, méthode des quotas). Il ressort du Baromètre Shopper in-Store Media 2021 que les courses du quotidien restent la priorité des Français sous pression budgétaire depuis le Covid. Cette contrainte budgétaire contrarie les aspirations des shoppers à une consommation responsable, de plus en plus installée. Enfin, dans ce contexte, les magasins physiques sont un espace refuge offrant un large choix de produits dans le respect des normes sanitaires.

Consommation | Hypermarché | Supermarché | in-Store Media

Auteur(s)

  • Fabienne Simon Directrice Market Strategy & Understanding
Get in touch

Chiffres clés de l'enquête

  • Quand il s’agit de faire des économies les postes de dépenses les plus cités sont le high-tech (37%), le sport (35%), les sorties (32%) et l’habillement (32%). L’alimentation est préservée avec 77% des shoppers voulant maintenir ou augmenter leurs dépenses dans ce domaine.
  • 7 Français sur 10 déclarent faire attention à consommer sainement que ce soit pour les produits alimentaires, d’hygiène/beauté et d’entretien. Les shoppers se préoccupent des effets des produits d’abord sur leur santé puis sur l’environnement. 
  • 9 Français sur 10 fréquentent un Hypermarché ou un Supermarché pour leurs courses.  

Les courses du quotidien restent la priorité des shoppers français sous forte pression budgétaire due au Covid

Alors que pour certains, la crise du Covid a eu un effet négatif sur leur budget (3 Français sur 10 ont l’impression d’avoir vu leur budget baisser depuis l’apparition du Covid), même sous pression, les courses restent une dépense prioritaire. Seuls 23% des shoppers envisagent de faire des économies sur l’alimentation et les boissons et 20% sur l’hygiène. L’intention de faire des économies est en revanche plus importante sur les dépenses high-tech (37%), le sport (35%), les sorties (32%) et l’habillement (32%).

Quand les shoppers comptent leurs budgets pour les courses, leur marge de manœuvre reste stable par rapport aux années précédentes. Ils sont 46% à déclarer faire leurs courses à 10 euros près en 2021, chiffre similaire à celui de 2020 (45%).

Les contraintes budgétaires contrarient les aspirations à une consommation plus responsable.

Les Français sont en quête d’une consommation alimentaire plus saine : ils recherchent d’abord des produits alimentaires sains et équilibrés (76%), made in France, locaux ou de saison (70%) et issus de l’agriculture biologique (55%).

La crise sanitaire a renforcé ces aspirations. Désormais, les shoppers déclarent favoriser plus la production française (59%), acheter plus de produits non transformés et frais (53%), plus de produits locaux (52%) et privilégier plus le fait-maison (51%).

Cette recherche d’une consommation saine concerne aussi les produits d’hygiène/beauté et d’entretien. Les Français veulent utiliser des produits neutres pour la santé (70% pour l’hygiène/beauté et 69% pour l’entretien) et neutres pour l’environnement (63% et 67%) : La santé passe avant l’environnement.

Tous ces produits sont considérés comme étant faciles à trouver en magasin, particulièrement pour l’alimentation (7 shoppers Français sur 10 trouvent facilement des produits alimentaires sains, équilibrés) et les produits bio pour 8 Français sur 10 (similaire à 2020).

 

Toutefois, l’équation fin du monde vs fin du mois est encore difficile à résoudre pour la majorité des shoppers en France. Au moins un tiers des Français trouvent difficile de contrôler ses dépenses tout en consommant des produits sains et équilibrés (36%), issus de l’agriculture biologique (43%) ou made in France (44%). Près d’un Français sur deux rencontre ces difficultés pour consommer des produits d’hygiène/beauté et d’entretien neutres pour la santé et l’environnement.

C’est pourquoi seuls 4 Français sur 10 se disent prêts à payer plus cher pour des produits respectueux de l’environnement ou pour des marques engagées et responsables.

Les magasins physiques sont dans ce contexte un espace refuge pour offrir un large choix de produits dans le respect des normes sanitaires

Les courses restent une source de plaisir pour plus d’1 shopper sur 2. Ces niveaux sont équivalents à ceux observés en 2019 et 2020 : l’épisode Covid n’a donc pas freiné l’appétence des Français pour les courses du quotidien.

92% d’entre eux font leurs courses du quotidien en hypermarchés ou en supermarchés, 33% dans des commerces de bouche, 27% en proxy, 19% en Drive et 7% en livraison à domicile. Les magasins sont appréciés par les shoppers pour l’espace de liberté qui leur est laissé, que ce soit dans le choix des produits (important pour 91% des shoppers), dans la variété des produits (important pour 85% des shoppers) ou dans le fait de pouvoir voir et toucher les produits (important pour 72% des shoppers). Ce large choix est propice aux décisions d’achat en magasins et aux achats plaisir : 88% des Français déclarent décider d’au moins une partie de leurs achats une fois en magasin (chiffre similaire à 2019 et 2020). Ce chiffre est intéressant à mettre en perspective avec l’utilisation de la liste de courses. Si les shoppers sont toujours attachés à leur liste de courses (79% en font une avant leur venue en magasin), seulement 15% s’y tient strictement. Les motivations pour s’en écarter : excepté un oubli, il s’agit souvent de l’envie de profiter d’une promotion découverte en magasin (59%) ou d’une envie nouvelle une fois sur place (59%), preuve que tout se décide en magasin.

 

Les shoppers sont également reconnaissants envers les magasins pour les efforts qui y ont été réalisés pour garantir des visites sûres pendant la pandémie. La crise sanitaire et les mesures prises n’ont pas dégradé l’expérience en magasins pour 8 shoppers sur 10, certains d’entre eux estimant même que l’expérience est améliorée (41%). La majorité trouve également que les magasins font davantage attention à l’hygiène, il en résulte un sentiment de sécurité grandissant. Cette sécurité n’est pas opposée à la convivialité qui est un critère important dans l’expérience en magasin pour 2 shoppers sur 5.

JE SOUHAITE ACCÉDER AU RAPPORT COMPLET


DÉCOUVREZ LA PRÉSENTATION DES RÉSULTATS

 

in-Store Media

 

A propos d'in-Store Media

Expert de la communication en point de vente depuis plus de 20 ans, in-Store Media est une agence de shopper marketing unique dont le but est de faciliter la communication avec le consommateur lors des moments clé du processus d’achat en magasin. Grâce à un programme de recherche et développement constant en matière d’études du comportement du shopper, in-Store Media fournit aux marques et aux enseignes les meilleures solutions de communication au bon moment et au bon endroit tout au long de l'acte d'achat omnicanal (online/offline).

Né à Barcelone en 1998, le Groupe est présent dans 9 pays en Europe, Amérique latine et Asie du Sud-Est et propose aux marques et enseignes une offre globale de conception et de développement des campagnes en magasin, internet, ou marketing direct, avec l’utilisation des technologies les plus innovantes.

En France, in-Store Media commercialise +2800 écrans en France dans +500 centres commerciaux et Hypermarchés Leclerc, Géant, Auchan pour toucher une audience hebdomadaire de +18 millions de shoppers.

 

Auteur(s)

  • Fabienne Simon Directrice Market Strategy & Understanding

Plus de contenus sur Grande consommation

Consommateurs