Enquête flash : 67% des Français favorables à la vaccination obligatoire des plus de 50 ans

Fait surprenant, 23% des non-vaccinés approuvent cette mesure. Ces derniers ne seraient donc pas tous des antivax ? Si l’on en doutait, l’enquête flash réalisée par Ipsos avec son Omnibus le 6 janvier 2022 jette un pavé dans la mare.

Auteur(s)

  • Yves Bardon Directeur du programme Flair, Ipsos Knowledge Centre
Get in touch

Quand on demande aux Français de se positionner sur le principe de rendre obligatoire la vaccination anti-Covid 19 pour les personnes de plus de 50 ans, 21% des Français non-vaccinés présents dans l’échantillon[1] approuvent cette décision, comme 67% des Français vaccinés.

C’est le principe de la généralisation qui clive le plus non-vaccinés et vaccinés : 83% des non-vaccinés rejettent l’idée de rendre obligatoire la vaccination pour tous, contre seulement 21% des vaccinés. Elle renvoie notamment au délicat problème de la vaccination des enfants, qui suscite des doutes et des réactions souvent négatives.

Alors que la société se divise entre vaccinés et non-vaccinés, il est intéressant de connecter ces résultats à notre communauté qualitative ConnectLive. Elle a montré que le sentiment de ne pas être dans la population à risque, la peur des conséquences des vaccins, l’attente de plus d’informations, expliquaient souvent les réticences à se faire vacciner, plus qu’une opposition radicale et définitive.

On voit d’ailleurs que, dans un contexte où la diffusion du variant Omicron sensibilise de plus en plus à la question de l’immunité, que plus une catégorie de la population semble exposée, plus l’idée de rendre obligatoire sa vaccination semble justifiée : 31% des non-vaccinés l’approuvent pour les personnes travaillant dans secteur de la santé, contre 8% pour les salariés du service privé.

Autrement dit, expliquer, cibler au cas par cas, rassurer, peuvent aider à convaincre une population qui n’a aucune envie de se sentir stigmatisée dans sa globalité.


Fiche technique : enquête flash réalisée en ligne via la plateforme Ipsos.Digital le 6 janvier 2022 sur un échantillon de 1000 personnes représentatives de la population française âgée de 16 à 75 ans.
[1] Les non-vaccinés représentent 10% de notre échantillon.

Téléchargement

Auteur(s)

  • Yves Bardon Directeur du programme Flair, Ipsos Knowledge Centre

Plus de contenus sur Santé

Société