Européennes 2019 : participation en hausse à l'approche du scrutin

L'enquête Ipsos / Sopra Steria réalisée les 22 et 23 mai pour France Télévisions et Radio France révèle un sursaut de mobilisation à l'approche du scrutin. La dynamique de campagne est favorable à la liste du Rassemblement National qui reste en tête des intentions de vote (24,5%), juste devant la liste de la République en Marche (23%).

Auteur(s)

  • Brice Teinturier Directeur Général Délégué France, Ipsos (@BriceTeinturier)
Get in touch

La campagne officielle et peut-être les débats télévisés auront finalement fait progresser la mobilisation. A trois jours du scrutin, notre enquête projette une participation qui pourrait se situer dans une fourchette de 43% à 47%, soit légèrement au-dessus des Européennes 2014 (42,4%). Seule liste à bénéficier d'une dynamique de campagne, le Rassemblement National est en tête des intentions de vote (24,5%). La première place est toutefois loin d'être assurée vu le faible écart avec la liste de La République en Marche (23%). En troisième position, la liste des Républicains stagne à 13% d'intentions de vote. Derrière, la première place à gauche devrait se jouer entre les listes EELV (9%) et France Insoumise (7,5%), tandis que la listes PS-Place publique (5,5%) sera d'abord attentive à la barre des 5% qu'il faut atteindre pour obtenir des sièges au Parlement européen.

Découvrez notre dossier spécial Européennes

Fiche technique : enquête Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France menée les 22 et 23 mai 2019 auprès de 3 355 personnes constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus et inscrite sur les listes électorales.

Auteur(s)

  • Brice Teinturier Directeur Général Délégué France, Ipsos (@BriceTeinturier)

Société