Hygiène et propreté en entreprise : un fondamental du bien-être au travail pour 98% des salariés

Dans le cadre du Workplace meeting qui s’est tenu les 21 et 22 novembre, Damien Barnier, Directeur de clientèle, a partagé auprès des principaux donneurs d’ordres du secteur (Directeurs des services généraux, responsables EVT…) les grands enseignements de l’étude réalisée pour ONET, afin de mesurer l’importance de la propreté pour les salariés français et son impact sur leur bien-être et leur motivation au travail.

Hygiène et propreté en entreprise : un fondamental du bien-être au travail pour 98% des salariés

Auteur(s)

  • Damien Barnier Directeur de clientèle, Ipsos Marketing
Get in touch

« La propreté est fondamentale » indique Damien Barnier, Directeur de clientèle chez Ipsos. « Elle est partout et pour autant elle est peu visible, ses enjeux sont peu relayés dans les débats publics. Or, cette étude prouve que les Français y accordent une véritable importance. 8 Français sur 10 ont déjà renoncé à exercer une activité ou à fréquenter certains lieux de leur quotidien (restaurants, hôtel, boutique, etc.) par manque d’hygiène ou de propreté. Ce constat est sans appel et montre à quel point la propreté influence notre quotidien. »

Une propreté source de bien-être et levier de performance en entreprise

Les chiffres parlent d’eux même, 94 % des salariés français considèrent que l’hygiène et la propreté permettent de maintenir une bonne ambiance au bureau et 93 % se sentent plus motivés quand les espaces communs sont propres et bien rangés.

Propreté et bien-être des salariés - Infographie lapropretecestfondamental.fr
Propreté et bien-être des salariés - Infographie lapropretecestfondamental.fr

 

Plus encore, la propreté est un véritable levier d’efficacité pour l’entreprise. Les salariés le reconnaissent eux-mêmes : 85% d’entre eux déclarent que la propreté a un impact positif sur leur performance au travail. A l’inverse, elle peut jouer sur leur niveau de stress pour 8 salariés sur 10. 

Le sujet de la non propreté est source de tensions

Mais si la propreté est un véritable facteur de bien-être et de performance, son absence est source de conflit pour un salarié sur deux selon l’étude « Ce sont toujours les mêmes qui nettoient » affirment certains interviewés. Cet état de fait est d’ailleurs exacerbé dans le flex office où la proportion de salariés ayant connu des conflits monte à 62%.

Parmi la vingtaine de lieux étudiés, les plus critiques du point de vue des salariés sont les sanitaires, le coin cuisine, la cantine, le poste de travail et le matériel informatique. Les problèmes rencontrés aux toilettes ont pour conséquence un évitement : ainsi un français sur deux a déjà évité d’y aller par manque d’hygiène…

L'hygiène au travail - Infographie lapropretecestfondamental.fr
L'hygiène au travail - Infographie lapropretecestfondamental.fr

 

Une responsabilité de l’employeur, mais aussi des salariés

Si la propreté est bien de la responsabilité de l’employeur pour 86% des salariés, son maintien reste néanmoins l’affaire de tous et notamment des salariés eux-mêmes selon 95% des personnes interrogées. Ainsi, la propreté fait appel au civisme de chacun : 81 % des salariés sont même d’accord avec le fait de sanctionner les incivilités en matière d’hygiène et de propreté sur les lieux de travail.

Une bienveillance vis-à-vis des agents d’entretien

Acteur central du maintien de la propreté, l’agent est quant à lui vu avec bienveillance. 8 salariés sur 10 relèvent la qualité de leur travail et 9/10 font tout pour leur faciliter la tâche.

Les agents de propreté appréciés pour leur travail - Infographie lapropretecestfondamental.fr
Les agents de propreté appréciés pour leur travail - Infographie lapropretecestfondamental.fr

 

Néanmoins, leurs missions ne sont pas toujours connues par les collaborateurs des entreprises dans lesquelles ils interviennent. Les salariés indiquent les croiser au bureau et échanger avec eux des banalités mais 58 % d’entre eux se disent mal informés des missions des agents, ce qui peut faire naître d’éventuelles tensions : doit-il faire la vaisselle ? Qu’est-ce qui a été conclu ?

« Il y a là un véritable vide informatif à remplir » estime Damien Barnier. « Cette étude est très intéressante en ce qu’elle montre l’importance de la propreté mais aussi la volonté des salariés d’en savoir plus sur les agents d’entretien et leur missions ».

Retrouvez l'étude complète sur lapropretecestfondamental.comDécouvrez l'article de Workplace Magazine

Fiche technique :
Étude Ipsos pour Onet réalisée en Avril 2018 auprès de 1081 personnes constituant un échantillon représentatif de la population Française âgées de 18 à 65 ans.

Téléchargement

Auteur(s)

  • Damien Barnier Directeur de clientèle, Ipsos Marketing

Plus de contenus sur Beauté / Hygiène / Bien-être

Société