Retour sur notre participation à ESOMAR Fusion 2019

Chaque année, ESOMAR réunit le meilleur du market research et de la data-science pour une série de conférences autour des challenges, opportunités et innovations du secteur. Ipsos était présent cette année avec un dispositif innovant développé pour identifier les irritants bancaires.

Auteur(s)

  • Anne Gresser Directrice de la communication France
Get in touch

La semaine dernière se déroulait à Madrid la conférence ESOMAR Fusion, un évènement permettant aux acteurs du market research d'échanger sur les grands challenges et succès du secteur des études, et de démontrer à travers des présentations inspirantes la force et le potentiel de la synergie entre quali, quanti, social et data-science.

Mathilde Guinaudeau, directrice du département SIA (Social Intelligence Analytics) en France et Charlotte Zaepfel, data-scientist au sein de l'équipe globale SIA ont présenté sur scène la façon dont nous exploitons l'Intelligence Artificielle pour identifier les irritants dans l'expérience bancaire des consommateurs.

En utilisant le machine learning pour traiter les expériences irritantes récoltées à travers le CRM du client et le scraping de données sociales, l'équipe SIA est parvenue à identifier les émotions suscitées par ces expériences chez les consommateurs.

Mathilde Guinaudeau présentait les travaux de l'équipe SIA sur les irritants bancaires

Cette présentation fut suivie d'une table-ronde autour de l'hybridation des sources de données et la synergie entre quali, quanti et social permise par la data-science. Ipsos a encore une fois mis l'accent sur l'intérêt de mixer les sources de données, notamment spontanées, et la puissance de l'Intelligence Artificielle pour faciliter le traitement de grandes quantités de données.

L'occasion pour Ipsos de réaffirmer son leadership en matière de compréhension de la donnée et sa maîtrise de l'Intelligence Artificielle.

Auteur(s)

  • Anne Gresser Directrice de la communication France

Nouveaux services