Services aux collaborateurs : réelle attente des salariés ou outil de séduction des entreprises ?

Salles de sport, conciergerie ou encore cafétérias à thème et autopartage, les entreprises conçoivent de plus en plus de services dédiés aux collaborateurs. Les services se multiplient, rythment la journée du salarié et lui facilitent la vie au travail mais ils répondent surtout à un enjeu d’attractivité et de fidélisation des « talents » de l’entreprise.

Auteur(s)

  • Fabienne Simon Directrice de département, Market Strategy & Understanding
Get in touch

Les entreprises qui s'implantent hors des centres villes pour réduire leurs coûts immobiliers sont les plus attentives à la conception de leur offre de services afin de compenser l’allongement de la durée des trajets de leurs salariés. Véritable composante des politiques RH et des stratégies immobilières, l’offre de services doit correspondre à la fois à l’impératif de bien-être des collaborateurs et à la culture de l’entreprise.

Pour répondre à la question que se posent les entreprises sur le bon panel de services à mettre en place, Nexity a confié à Ipsos la réalisation d’une enquête qui donne la parole aux premiers concernés : les salariés. Cette étude a été menée auprès de plus de 300 salariés franciliens sur leurs perceptions, leurs attentes et leurs usages des services en entreprise.

L’étude confirme que les salariés désirent et réclament toujours plus de services, sensibles à la diversité de l’offre de services. Pour autant, les salariés utilisent inégalement les services et sont dans l’attente d’un panel proposé par l’entreprise (83% des salariés préfèrent que l’entreprise soit pourvoyeuse de services).

Les services semblent avoir tous les avantages : ils favorisent le bien-être des collaborateurs  (98%), favorisent l’attractivité d’une entreprise en termes de recrutement (91%), permettent aux salariés de mieux s’investir dans leur travail (86%), renforcent le sentiment d’appartenance à l’entreprise (84%) et servent à améliorer l’image d’une entreprise (74%). Et les salariés répondent en connaissance de cause puisqu’ils disposent de 11 services en moyenne sur leur lieu de travail. Logiquement, ce sont les collaborateurs travaillant dans des campus en périphérie qui bénéficient du plus grand nombre de services, soit 12,6 services en moyenne.

Plus en détail, si les restaurants d’entreprise sont indispensables avec 97% des salariés qui ont au moins un restaurant, d’autres services ne concernent encore que des minorités : le relais poste (35%), les distributeurs automatiques de billets (34%), le pressing, la salle de détente, la vente de produits de première nécessité (18%) et les cours de sport (9%).

Quant aux services d’entretien des véhicules et des motos (6%), de livraison de courses (4%) ou des crèches d’entreprises (2%), ce sont, pour le moment, d’infimes proportions de collaborateurs qui y ont accès.

Norman Tahrat
Chargé d'études
Ipsos Public Affairs

Fabienne Simon
Directrice Générale Adjoint
Ipsos Public Affairs

Fiche technique : Etude réalisée en face-à-face auprès de 302 salariés d’entreprises de 500 salariés et plus, sur leur lieu de travail en septembre 2014. Echantillon structuré en fonction des infrastructures (150 interviews dans des campus / 150 interviews hors campus) et de la situation géographique (150 interviews en situation centrale / 150 interviews en périphérie).

Auteur(s)

  • Fabienne Simon Directrice de département, Market Strategy & Understanding

Plus de contenus sur Management & RH

Société