33% des Français tentés par un régime

45% de citoyens de la planète déclarent tenter de perdre du poids. Comment se situent les Français ? Quelles actions envisagent-ils de mettre en œuvre pour y parvenir ? Quel est l'impact de la Covid-19 sur ce désir de perdre du poids ?

Auteur(s)

  • Yves Bardon Directeur du programme Flair, Ipsos Knowledge Centre
Get in touch

La fin de l’année est propice aux bonnes résolutions : 65% des Français affirmaient vouloir en prendre pour 2021, comme on le voit dans notre dernière enquête Global Advisor Predictions.
Perdre du poids est l’un des engagements, en tout cas l’un des vœux, que les gens se font à eux-mêmes ou à leur entourage.

C’est d’autant plus vrai que les confinements et les couvre-feux, la fermeture des salles de sport ou autres activités physiques, les heures passées plus ou moins immobile chez soi devant la télévision ou un ordinateur, etc., ont créé une sédentarité forcée qui a eu des conséquences sur la ligne de la plupart des Français : dans notre enquête internationale ACTIONS & INTERVENTIONS FOR WEIGHT LOSS, 27% déclarent avoir pris du poids et l’estiment à 4,9 kilos en moyenne !

En 2021, perdre du poids représente un enjeu réel lié à la Covid-19. Ce n’est pas seulement une façon de se dire qu’on démarre l’année sur de nouvelles bases, c’est limiter les risques : les 67% des Français qui veulent perdre du poids le font pour réduire les risques liés aux conséquences de la Covid-19 (62% dans le monde) et 47% des Français pensent que l’obésité est un facteur aggravant en cas de contamination.

Comment faire maintenant ? Notre enquête le dit aussi : pour 57% des Français, consommer une nourriture plus saine est le premier critère mais seuls 23% envisagent de réduire leur consommation de boissons sucrées (en dernière position dans le monde) et 14%, celle d’alcool.

Cela dit, les Français pensent que leur corps est bien comme il est, puisque 42% (en tête des pays enquêtés) n’envisagent ni de perdre ni de prendre du poids et 33% veulent faire un régime, contre 45% dans le monde.


Fiche technique : enquête Ipsos Global Advisor menée du 23 octobre au 6 novembre 2020 auprès de 22 008 personnes dans 30 pays : Afrique du Sud, Allemagne, Arabie Saoudite, Argentine, Australie, Belgique, Brésil, Canada, Chili, Chine, Etats-Unis, France, Hong Kong, Hongrie, Inde, Israël, Italie, Japon, Malaysie, Mexique, Pays-Bas, Pérou, Pologne, Royaume-Uni, Russie, Singapour, Suède et Turquie.

Téléchargement

Auteur(s)

  • Yves Bardon Directeur du programme Flair, Ipsos Knowledge Centre

Plus de contenus sur Santé

Société