Intentions de vote législatives.

Tendance premier tour (1) - Les motivations de vote (2) - Le souhait (3) - Le pronostic (4) - Le programme économique du Parti socialiste (5) -

Intentions de vote législatives.

Question 1 / Si de nouvelles élections législatives avaient lieu dimanche prochain et si vous aviez le choix entre les candidats suivants au premier tour, quel serait celui pour lequel il y aurait le plus de chances que vous votiez ? - INTENT = Intention de vote moyen

 INTENTFERME
Extrême gauche1
PCF10,583
PS. Divers gauche2876
Ecologistes751
UDF-RPR. Divers droite39,574
FN1485


Question 2 / Pour chacun des éléments suivants, dites-moi s'il jouera un rôle décisif, important, secondaire ou négligeable au moment de déterminer votre vote aux prochaines élections législatives.

 DECISIIMPORTSECONDNEGLIGNSP
Le bilan économique du gouvernement214713136
L'action de votre député sur le terrain164517157
Les programmes des partis politiques164318167
L'action du président Jacques Chirac183619216


Question 3 / Si de nouvelles élections législatives avaient lieu dimanche prochain, souhaiteriez-vous la victoire de :

Question 4 / Et qui, selon vous, gagnerait aujourd'hui ?

 Ensemble
La majorité actuelle RPR/UDF31
La gauche46
Ni l'une, ni l'autre2
Ne se prononcent pas21


Question 5 / Le Parti socialiste a présenté son programme économique pour les élections législatives. D'après ce que vous en savez, trouvez-vous ce programme très, plutôt, plutôt pas ou pas du tout convaincant ?

 %
Très convaincant2
Plutôt convaincant21
Plutôt pas convaincant25
Pas du tout convaincant25
Ne se prononcent pas27



Fiche technique :

Cette enquête est basée sur un double dispositif, l'analyse d'une étude réalisée auprès d'un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus et inscrits sur les listes électorales.
Pour les intentions de vote, 1714 personnes ont été interrogées par téléphone du 22 au 30 novembre 96. Dans chaque circonscription, on a proposé aux persones interrogées les noms des principaux candidats lors des élections législatives de 1996 et leur étiquette politique. Au total, la taille et la dispersion de cet échantillon ont permis de travailler sur 537 des 555 circonscriptions de la France métropolitaine. Pours les questions de climat politique, 877 personnes ont été interrogées du 29 au 30 novembre 1996 selon la méthode des quotas.