Les Français face au coronavirus : après un mois de confinement

Suite à la précédente vague menée à l'annonce du confinement, Ipsos/Sopra Steria a enquêté pour le Cevipof sur l'état d'esprit des Français après ces premières semaines de confinement.

Auteur(s)

  • Brice Teinturier Directeur Général Délégué France, Ipsos (@BriceTeinturier)
  • Federico Vacas Directeur Adjoint du département Politique et Opinion - Public Affairs
Get in touch

Découvrez les grands enseignements de cette enquête à travers 3 articles publiés dans Le Monde :

Coronavirus : la défiance et la colère envers la gestion du gouvernement s’installent

Par Mathieu Goar

Le taux d’insatisfaits est passé de 46 % à 58 % en un mois, même si l’immense majorité des personnes approuvent les mesures, selon une enquête Ipsos-Sopra Steria pour le Cevipof.

Lire l'article sur lemonde.fr

Pour les Français, la baisse de la dette n’est plus une priorité

Par Martial Foucault et Sylvain Brouard

Consensuelle dans l’opinion lors de la dernière campagne présidentielle, la lutte contre l’augmentation du déficit budgétaire n’est plus souhaitée par les Français dans la crise sanitaire et économique actuelle, selon l’enquête Ipsos-Sopra Steria pour le Cevipof.

Lire l'article sur lemonde.fr

Le confinement, reflet des inégalités sociales liées au logement et au niveau de revenu des Français

La manière de vivre la crise sanitaire et économique est très dépendante du niveau de vie, selon l’enquête Ipsos-Sopra Steria pour le Cevipof.

Lire l'article sur lemonde.fr

Auteur(s)

  • Brice Teinturier Directeur Général Délégué France, Ipsos (@BriceTeinturier)
  • Federico Vacas Directeur Adjoint du département Politique et Opinion - Public Affairs

Société