Logement : des Français satisfaits

7,3 / 10 : voilà la note de satisfaction moyenne émise par les Français vis-à-vis de leur logement, selon une étude Ipsos réalisée pour Qualitel. Qu’est-ce qui pourrait encore accroître cette satisfaction ? Sur quels critères les Français se montrent-ils intransigeants ? Quelles sont leurs attentes pour les années à venir ? Ci-dessous, découvrez les enseignements exhaustifs de cette étude.

Auteur(s)

  • Sarah Duhautois Directrice Adjointe Corporate Reputation
Get in touch

Dans l’ensemble, les Français se déclarent satisfaits de leur logement

Les Français sont plutôt satisfaits de leur logement : ils lui accordent en moyenne une note de satisfaction de 7,3 sur une échelle de 1 à 10. Les locataires (6,7), les habitants d’appartements (6,8), les employés (7,0) ou encore les Parisiens (7,1) sont les catégories de population les moins positives à l’égard de leur logement, quand les occupants de logements neufs (8,2), les propriétaires (7,8), et les habitants de maisons (7,7) figurent parmi les plus satisfaits.

Une bonne isolation en tête des critères qui font la satisfaction du logement des Français

Pour les Français, un logement de qualité ne se résume pas à un critère mais dépend d’une variété de facteurs, c’est avant tout une bonne isolation thermique, la sécurité incendie et au risque électrique et la ventilation/la protection contre l’humidité qui forment le trio de tête des critères jugés indispensables dans un logement. L’isolation de la chaleur et du froid, est ainsi jugée indispensable par 76% des Français, la sécurité (électrique, incendie…) par 72%, suivie de près par la ventilation (71%), et bien devant les critères de sélection d’un logement comme l’emplacement (43% le jugent indispensable) ou l’agencement (46%).

L’isolation est donc prioritaire pour une grande majorité des Français, sans distinction sociodémographique, de statut d’occupation du logement ou d’ancienneté d’habitat. Les autres critères, en revanche, sont soulignés par certaines catégories de population plus que d’autres. A titre d’exemple, la qualité du bâti est particulièrement importante pour les propriétaires (69% la jugent indispensable, contre 63% des Français en moyenne), l’emplacement pour les cadres et les professions libérales (54% vs. 43% en moyenne) alors que l’exposition l’est davantage pour les retraités (63% vs. 54% pour l’ensemble des Français).

L’importance de l’isolation n’est pas que déclarée : grâce à l’analyse des résultats de cette étude, on se rend compte que c’est la satisfaction vis-à-vis de l’isolation thermique de son logement qui influe le plus fortement sur la satisfaction globale à son égard. En lien direct avec l’isolation, le fait qu’un logement soit économe en énergie constitue le second facteur majeur de la satisfaction globale de son logement.

Pourtant, beaucoup reste à faire en la matière : 72% des Français sont satisfaits de l’isolation thermique de leur logement et 64% du fait qu’il soit économe en énergie, soit une proportion nettement moindre que celle des Français satisfaits de son emplacement (90%), de son exposition et luminosité (88%), de son agencement (84%) ou encore de sa sécurité électrique (84%).

La performance énergétique des logements : un sujet plus que jamais d’actualité

L’importance accordée à la performance énergétique des logements s’exprime également dans le fait que près d’un Français sur trois (30%) souhaiterait entreprendre des travaux pour améliorer l’isolation de son logement (et 14% projettent même de le faire dans les 2 ans à venir). Un chiffre qui atteint même 38% chez les habitants des logements construits après-guerre. Seuls les travaux plus légers, comme l’aménagement ou le ré-agencement intérieur, sont souhaités par un nombre plus important des Français (35%). Par ailleurs, 17% des répondants voudraient changer les fenêtres dans les années à venir et 14% changer leur chauffage ou leur mode de chauffage.

Dans une période de crise économique durable, l’isolation répond plus que jamais à un besoin de maitriser les dépenses en matière d’énergie. Ainsi, 52% des Français suivent leur consommation d’énergie plusieurs fois par an et 48% seraient même intéressés de pouvoir la suivre en temps réel. L’intérêt pour cette possibilité est particulièrement fort parmi les plus jeunes (25-34 ans : 63%), les cadres (60%), les familles (foyers de 4 personnes : 61%), les occupants des logements neufs (construits après 2010 : 60%), mais aussi par les locataires du secteur social (59%).

Parmi les astuces à connaitre pour entretenir son logement, les Français seraient en effet avant tout intéressés par des informations sur les gestes permettant d’économiser l’énergie et l’eau (45%), ainsi que sur la manière d’avoir une bonne isolation thermique (39%). Ils sont aussi majoritaires (52%) à vouloir savoir si leur logement est économe en charges, et près d’un répondant sur deux (47%) se déclare intéressé par des informations sur la performance environnementale de son logement (eau, énergie, déchets, gaz à effet de serre).

Au total, les Français sont donc intéressés par des informations sur la performance de leur logement autre que la performance énergétique.

Ils déclarent par ailleurs, pour une majorité d’entre eux (54%), accorder de l’importance au fait qu’un logement bénéficie d’un label de qualité, certifié par un organisme indépendant.

La ventilation et la qualité d’air intérieur également très importantes pour la satisfaction à l’égard de son logement

Une bonne ventilation, jugée indispensable dans un logement par 71% des Français, fait l’objet d’une attention particulière. Ainsi, deux tiers des Français (67%) déclarent qu’ils entretiennent le système de ventilation de leur logement au moins une fois par an et 64% font réellement attention à aérer et ouvrir les fenêtres au quotidien. 41% des Français se disent intéressés de savoir comment avoir une bonne qualité d’air intérieur, et 48% souhaiteraient connaitre la performance de leur logement en termes de qualité de l’air intérieur.

Les Français attentifs également au bruit qu’ils font et à l’isolation acoustique

Enfin, parmi les leviers de satisfaction à activer prioritairement, reste l’isolation acoustique des logements. Les Français paraissent relativement attentifs à ce sujet : 43% souhaiteraient avoir des informations sur la performance acoustique de leur logement et 34% seraient intéressés par les informations sur comment l’améliorer. Par ailleurs, 42% déclarent faire tout à fait attention au bruit qu’ils font, les habitants en appartement du secteur social étant même 58% à le dire.

Si isolation et sécurité font la satisfaction vis-à-vis de son logement aujourd’hui, les Français montrent une réelle appétence pour des services innovants, qui constitueraient « les plus » du logement de demain

65% des Français déclarent être intéressés par au moins un des services innovants testés que l’on peut trouver dans certaines résidences ou lotissements encore très minoritairement aujourd’hui : 57% par un espace mutualisé et 48% par un service mutualisé.

Dans le détail,

  • 34% se disent intéressés par les vélos en libre-service dans la résidence/le lotissement et 24% par le même système pour les voitures ;
  • 32% manifestent de l’intérêt pour un atelier de bricolage partagé, 30% pour une salle partagée et 29% pour un jardin commun ;
  • 25% seraient intéressés par une buanderie commune et 25% par une crèche ou une garderie. Sans surprise, ce sont surtout les foyers avec des enfants de moins de 2 ans 77%) et par conséquent, les personnes âgées de 25 à 34 ans (57%).
  • un Français sur cinq opteraient pour des services encore plus innovants : les bureaux partagés équipés d’ordinateurs et de wifi (20%) ou par un espace de vie pour occupant temporaire (invités de résident, transit en cas de travaux…) : 22%.

Pour les habitants d’appartements et de petits logements, l’intérêt pour ces espaces communs (atelier, buanderie, jardin…) est bien plus important, allant de près d’un tiers de la population (29% des habitants d’appartement intéressés par l’espace de vie pour occupant temporaire) jusqu’à presque la moitié (44% des occupants d’appartement attirés par un jardin partagé, 48% des habitants de petits logements attirés par les vélos en libre-service).

Des services qui ont donc de l’avenir et contribueraient à améliorer le quotidien des Français, et sans doute, la satisfaction à l’égard de leur logement.


Fiche technique :

Etude réalisée par Ipsos pour Qualitel, par Internet, auprès de 1000 personnes constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 à 75 ans, du 25 avril au 30 avril 2014.
L’échantillon est construit selon la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille, région et catégorie d’agglomération.

Auteur(s)

  • Sarah Duhautois Directrice Adjointe Corporate Reputation

Plus de contenus sur Logement / Habitat

Société