Le Monde en Chiffres - la mobilité des Français

Nous évoluons dans un monde complexe. Pour mieux en comprendre les signaux faibles, B Smart et Ipsos s'associent pour vous donner les chiffres à retenir et des éléments d’explications. Cette semaine, Guillaume Saint, directeur Automobile et Mobilités d'Ipsos en France, décrypte les trajets quotidiens des Français et leur rapport à la mobilité.

Auteur(s)
  • Guillaume Saint Directeur Automobile et Mobilités
Get in touch
Le Monde en Chiffres | Ipsos | Mobilité

 

Les données de notre étude menée en partenariat avec Transdev et Région de France, révèlent les détails des habitudes et les frustrations des Français concernant leur mobilité. Guillaume Saint, notre expert Automobile et Mobilités, revient sur les points sensibles qui dessinent le mécontentement des Français. 

 

 

Un regard sur la mobilité d'aujourd'hui

Malgré des périodes de confinement et une inflation élevée, les déplacements des Français n'ont que légèrement diminué par rapport à 2019. En parallèle, le budget consacré à ces déplacements reste conséquent.

Le rapport risque-performance dans l'épargne

En moyenne, les Français passent 31 minutes pour se rendre au travail ou à l'école, 18 minutes pour aller faire leurs courses, 16 minutes pour rejoindre les lieux de loisirs et 11 minutes pour atteindre les commerces de proximité.

Ce temps n'a que légèrement diminué depuis 2019, mais il est de plus en plus source de mécontentement. 32 % des Français s’en plaignent et ce ressentiment est de plus en plus marqué à mesure que le temps de trajet s’allonge. En effet, si ceux qui mettent 20min à se rendre sur leur lieu de travail sont 20% à se déclarer insatisfaits, ce chiffre atteint 63% pour les Français dont le trajet dure plus d'une heure.

Le coût des déplacements : une charge lourde

L'étude indique que les Français consacrent au déplacement 170 euros par mois et par individu. Un coût qui peut donc se voir doublé, voire triplé dans certains foyers, représentant une part significative du budget des ménages. En conséquence, 43 % des Français sont mécontents de ce que leur coûte leur déplacement, une dépense sur laquelle ils ont peu de contrôle.

Dans un contexte d'augmentation des coûts de l'énergie, les Français qui utilisent leur voiture quotidiennement sont majoritaires pour exprimer leur insatisfaction : ils sont 54% ! C'est également le cas pour les habitants des zones rurales, où l'offre de transport alternatif à la voiture pour les trajets du quotidien est moins développée.

La voiture, encore en pole position

Malgré les coûts et les frustrations, la voiture reste le premier mode de transport des Français pour leurs déplacements quotidiens avec 86% d'usagers réguliers. Cependant, l'image de la voiture est ambiguë.

Si 90% des automobilistes estiment que la voiture est le moyen de transport le plus rapide et que cela reste un plaisir de conduire, 86% pensent que son coût devient prohibitif et 73% soutiennent qu'il faudrait l'utiliser moins pour lutter contre le réchauffement climatique.

Vers des transports en commun plus efficaces

Le vélo, qui est désormais utilisé régulièrement par 19% des Français, se hisse sur la troisième place du podium des modes de transport auxquels les Français ont le plus fréquemment recours.

Dans cette tendance, notre étude révèle que 68% des automobilistes aimeraient moins utiliser leur voiture en faveur d'alternatives comme le vélo ou les transports collectifs.

Pour y parvenir, il faudrait améliorer l'offre de transports en commun, en densifiant le réseau, en élargissant les horaires de service, en augmentant la fréquence des passages et en améliorant la qualité du service.

La mobilité est un problème complexe qui nécessite des solutions multifacettes impliquant de repenser notre approche des transports.

Retrouvez le monde en chiffres sur bsmart.fr

Auteur(s)
  • Guillaume Saint Directeur Automobile et Mobilités

Société