83% des Français discutent avec leurs enfants de l'alimentation et du bien-manger

Pour sa deuxième édition, l’Observatoire Alimentation & Familles de la Fondation Nestlé France dresse avec Ipsos le bilan des comportements alimentaires des Français en 2021. Cette année plus que jamais, l’alimentation est au coeur des préoccupations dans les foyers et se révèle être un moment positif qui réunit les familles. l’Observatoire Alimentation & Familles dévoile les conséquences de la pandémie sur les habitudes alimentaires des Français : la cuisine apparaît comme un véritable refuge au sein des foyers, malgré des contraintes toujours présentes.

Auteur(s)

  • Youmna Ovazza Directrice de département, Ipsos Strategy3 en France
Get in touch

L’alimentation, un facteur de rapprochement en situation d'isolement

Les restrictions imposées par la Covid-19 ont exacerbé le besoin de convivialité et de partage au sein des foyers. Aujourd’hui, 8 Français sur 10 gardent un bon souvenir de l’alimentation et des repas pendant la pandémie.

 

ipsos nestle

 

Comment l'expliquer ? Les Français ont mis en place de nouvelles stratégies autour de la dissociation et de l’engagement.

ipsos nestle

 

Les enfants, nouveaux moteurs de l'équilibre et de la transition alimentaire dans les foyers

  • 63% des foyers avec enfants ont été influencés dans leurs pratiques alimentaires par leurs enfants
  • 49% des foyers avec des enfants sont influencés par leurs enfants sur le fait de manger plus équilibré
  • 24% des Français estiment que les enfants les influencent sur le fait d’être attentif au gaspillage alimentaire
     

Une quête du bien-manger favorisée par la pandémie

La période de confinement a également provoqué une accélération de la transition vers des comportements alimentaires plus équilibrés et responsables.

ipsos nestle

Et le confinement accentue d’autres pratiques pour manger équilibré.

ipsos nestle

 

"Si la quête du bien-manger s’amplifie chez les Français depuis la pandémie, nous remarquons qu’elle s’accompagne d’une accentuation des tensions, notamment avec le retour à la normale. Les Français aujourd’hui veulent une alimentation équilibrée, responsable, durable, et doivent arbitrer en fonction de leurs ressources disponibles."
Youmna Ovazza,
Directrice du département Strategy3

Des contraintes amplifiées et une charge mentale accrue 

Le télétravail est-il l'ennemi du déjeuner ?

La structure des repas à la française est potentiellement mise en danger par l’avènement du télétravail. Si la majorité des Français déclare faire une vraie pause déjeuner en télétravail : 1/3 des télétravailleurs ne prennent pas de réelle pause déjeuner, ils mangent très rapidement, souvent derrière leur ordinateur.

ipsos nestle

 

Pour les Français concernés, cela représente environ 2 jours par semaine depuis septembre.

Le repas type des français : pratique, équilibré mais sous tensions !

Post-confinement, le retour à la normale s’accompagne de davantage de tensions, avec un retour au besoin de rapidité, de simplicité et d’équilibre. En 2021, le critère de la facilité à cuisiner redevient l’un des éléments les plus importants (pour 41% des Français). Pour 36% des Français, le repas doit être rapide à cuisiner et il doit plaire à toute la famille. En outre, l’équilibre alimentaire fait toujours face à des freins.

Pour 45% des Français, le 1er frein au fait de manger équilibré est le prix.

  • Pour 37% des Français, c’est le temps.
  • Pour les Français concernés, cela représente environ 2 jours par semaine depuis septembre.
  • Pour 36% des Français, c’est l’inspiration.

Les mères de familles, cheffes d'orchestre sous pression en cuisine

L’implication grandissante de tous les membres de la famille, la démultiplication des régimes alimentaires vient alourdir la charge mentale des mères de famille. La mère garde toujours un rôle central dans la préparation des repas et c’est sur elle que repose encore cette tâche au quotidien.

 

 

 

 

fondation nestle france

 

À propos de la Fondation Nestlé France
Consciente que les enjeux de notre alimentation vont au-delà du contenu de l’assiette, la Fondation Nestlé France
s’est consacrée, dès son origine en 2008, à l’étude des comportements alimentaires favorables à la santé et au
bien-être, puis à la promotion de la culture alimentaire française.
Sa mission d’intérêt général : « aider les familles et les enfants à bien manger », s’articule autour de 3 axes :
• L’éducation pour favoriser les bonnes pratiques alimentaires
• La solidarité pour lutter contre la fracture alimentaire
• La recherche pour partager la connaissance au plus grand nombre
Cette mission s’inscrit parfaitement dans la raison d’être du Groupe Nestlé et participe à l’objectif mondial d’aider
50 millions d’enfants à vivre une vie plus saine, d’ici 2030.
www.nestle.fr/la-fondation-nestle-france


Fiche technique : Méthodologie alliant : - une analyse des conversations en ligne sur les réseaux sociaux - une étude quantitative  et typologie des profils menée auprès de 1 000 personnes, constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 à 65 ans. Etude complète réalisée de Juillet 2019 à Juillet 2021

Auteur(s)

  • Youmna Ovazza Directrice de département, Ipsos Strategy3 en France

Plus de contenus sur Beauté / Hygiène / Bien-être

Société