En vacances sur les terres du Covid-19 - Episode 4 : quelles activités pour les vacanciers ?

En temps normal, les vacances sont un moment de détente, de respiration et de ressourcement. D’ailleurs, on « part » en vacances, comme s’il s’agissait avant tout d’un mouvement vers autre chose, pour retrouver ses lieux d’enfance ou au contraire de nouveaux horizons et de nouvelles expériences. Face à ces vacances d'été aux conditions inédites, Ipsos reforme sa communauté Ipsos #Home et lui donne la parole. Découvrez chaque mercredi les insights de cette communauté et suivez leur quotidien au rythme d'une saga estivale.

Auteur(s)

  • Yves Bardon Directeur du programme Flair, Ipsos Knowledge Centre
Get in touch

Cet été, vingt millions de Français ont pris le train, en ligne avec les prévisions de la SNCF, et on ne compte plus les centaines de kilomètres de bouchon chaque week end. Autrement dit, Covid-19 ou pas, crise économique ou pas, gestes barrières ou pas, renoncer aux vacances est un exercice douloureux, voire impensable.

Fuir la promiscuité : une illusion ?

Il n’est donc pas étonnant que les participants de notre communauté #Home se plaignent de retrouver ailleurs, en montagne, au restaurant ou au bord de la mer, la promiscuité qu’ils espéraient fuir en « partant ». Comme c’est en France que la plupart des gens passent leurs vacances, des zones souvent déjà bien fréquentées en temps normal deviennent vite saturées cette année. Les Anxieux sont évidemment les plus inquiets : la vue de la foule est un stress à l’opposé de leur motivation initiale : « je ne me sens pas vraiment détendue car j'évite les endroits trop fréquentés, je réfléchis à deux fois avant d'accepter une invitation au resto, ce qui me gâche clairement mon plaisir ».

Saga de l'été

 

Détente sous contrainte

Pour les Stratèges, affluence et concentration de personnes compliquent encore la recherche de solutions pour vivre sous le signe de la détente et du farniente : « les contraintes dues à l'obligation de respecter les gestes barrières empêchent l'insouciance liée normalement aux vacances d'été ».

Les deux notant que « trop de personnes ne respectent pas la distanciation sociale », personne n’est surpris par l’augmentation du nombre de cas et de clusters, avec le risque d’une rentrée sous contraintes, dont les Relâchés sont jugés exclusivement responsables. On les voit en effet chercher des astuces pour éviter masques et autres gestes barrières : piscine, coins isolés, randonnées, terrasses, lieux ouverts, soirées privées… où faire comme avant est possible, avec l’impression d’être un rebelle qui « profite » plus et mieux que les autres.

Anxieux et Stratèges limitent les sorties, restent à la maison, s’isolent avec leurs proches. Ce sont les meilleures ripostes pour continuer à se faire plaisir ; barbecue et grillades, rituel de l’apéro, cuisine avec des produits locaux, légumes et fruits frais, baignades, balades, ping pong… tout ce qui se peut se vivre dans un cadre rassurant est bienvenu, surtout chez ceux pour qui les autres incarnent le risque absolu : « Je reste le plus possible chez moi et je suis très bien chez moi. J'ai tout ce qu'il me faut chez moi. Je suis une personne qui aime rester chez soi ».

Certes, nos participants (à l’exception de ceux qui ne sont pas partis) affirment se détendre, loin du stress du travail et des routines des autres moments de l’année. Mais ces vacances 2020 semblent finalement plus subies que choisies : « frustrations », « tristesse », « méfiance » reviennent trop souvent pour camoufler le réel, surtout quand des lapsus s’échappent, qui en disent long sur les sentiments réels de nombreux participants : « les contraintes n’en sont pas puisque nous sortons peur ».

 

Si le Sida avait conduit à « sortir couvert », on peut se demander si la Covid-19 ne va pas amener à « ne plus sortir » les plus radicaux des Anxieux. A suivre la semaine prochaine !


Retrouvez tous les épisodes de
notre saga de l'été

Episode 1 - Comment les Français planifient-ils leur été ?

Episode 2 - Comment les Français occupent-ils leurs vacances ?

Episode 3 - Ce qui a changé dans les habitudes des Français

Episode 4 - Quelles activités pour les vacanciers ?

Episode 5 -  Comment se déroulera la rentrée des Français ?

Episode 6 - Quel état d'esprit face à cet avenir incertain ?


Pour en savoir plus sur les communautés Ipsos, contactez Nathalie Eskenazi via le formulaire en bas de page.

Auteur(s)

  • Yves Bardon Directeur du programme Flair, Ipsos Knowledge Centre

Société